mardi 16 juillet 2013

2014 : un tournant dans la durabilité des campings car !




Je suis heureux, car les camping cars qui vont être présentés au salon du camping car de Paris (du 28 Septembre au 6 Octobre ; site : VDL) marquent un tournant pour la durabilité de nos véhicules.

Pourquoi ?
Avant tout relisez ma lettre ouverte aux constructeurs. Elle explique mon bonheur sur les avancées suivantes :

  • la construction avec ossature bois est maintenant réservée aux camping car bas de gamme, un énorme progrès pour nous consommateurs ; donc si vous devez acheter un camping car, attendez jusqu'au salon
  • la protection anti grêle du toit, et anti gravillons des soubassements tend à se généraliser (souvent par un supplément de prix)
  • les intégraux disposent pour la plupart d'un faux plancher
  • le châssis ALKO est de plus en plus présent
  • le porteur FORD (antérieur à 2014) recule encore pour équiper les camping car low cost uniquement ; un nouveau porteur est sorti en 2014 que l'on trouvera sur les modèles 2015, il me parait très bien
  • les prix sont stationnaires, voire en légère baisse

Si vous relisez mon article : qui construit les camping car, vous comprendrez mieux mon analyse ci-après.


Qui en 2014 va proposer des camping car sans ossature bois ? eh bien, consultez la liste ci-dessous, mais faites attention : pour certaines marques, seulement certaines gammes sont concernées ; ce sont les moyenne et haut de gammes (questionnez les vendeurs !).


TRIGANO

Dans le groupe Trigano les marques suivantes :
  • Roller Team
  • McLouis
  • Euramobil
  • Notin
  • Autostar
  • Benimar
  • Challenger (intégraux uniquement)
  • CI Motorhomes


PILOTE

Dans le groupe Pilote les marques suivantes :
  • Bavaria
  • Mooveo
  • Frankia
  • LeVoyageur
  • Pilote (sauf bas de gamme)


RAPIDO

Dans le groupe Rapido  les marques suivantes :
  • Rapido
  • Itinéo

HYMER

Dans le groupe Hymer  les marques suivantes :
  • TEC
  • Burstner
  • Laïka
  • Niesmann
  • Hymer
  • Detheffs depuis Octobre 2014

Je citerai aussi les 2 marques suivantes n'appartenant à aucun des 4 groupes cités : Carthago et Knaus (gamme sky i plus).


Ajout Juillet 2015 :
En gros à partir des modèles 2016, seuls les marques CARADO et SUNLIGHT sont encore sous ossature bois, une excellente nouvelle pour les acheteurs !
Cependant, Adria, Challenger et Chausson n'ont pas abandonné le bois ; il est protégé de l'eau, mais uniquement dans les endroits stratégiques. Donc à suivre...




9 commentaires:

  1. Bonjour,

    Le problème n'est pas tant l'ossature bois que celui de la qualité de l'assemblage. Si le CC utilise de bons profilés de recouvrement, assemblés avec soin et des mastics-colle de qualité et bien posés, il sera préférable à un CC sans bois mais dont les sandwichs mal ajustés prendront l'eau par infiltration. Le constructeur qui en fait un argument de vente sous le prétexte fallacieux qu'il ne pourrira jamais se moque du client. S'il n'y a pas d'action corrective à temps, le sandwich ne pourrira peut-être pas dans le sens du dictionnaire, mais l'eau finira par atteindre le plancher en bois qui en sera affecté (même avec un extrudé très dur), sans compter le 'gonflement' du sandwich et le surpoids du panneau qui ira avec.

    Chris

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    C'es sûr que s'il n'y a aucun défaut de construction, c'est pareil. Sauf que j'ai vu trop de camping car avec des défauts.
    Par ailleurs au bout de 10 ans, les infiltrations d'eau se multiplient (quel que soit le mode de construction), si l'on est pas vigilant sur les joints, notamment ceux du toit (même chez les grandes marques).
    Je préconise de refaire tous les joints de toit.
    Je reste donc ferme : pour la durabilité, éviter les ossatures bois que l'on trouve maintenant en neuf uniquement sur les modèles bas de gamme.
    Cordialement

    RépondreSupprimer
  3. Quelqu'un connait il l'utilité de refaire les joints du toit du CC et le cout de revient ( la facture) ?
    Après les années et pour diminuer les risques d'infiltration ca me semble une idée, non?
    Qu'en pensez vous ?


    Puckman

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour
      Un camping car de plus de 5 ans peut avoir des infiltrations d'eau. Un principe de précaution consiste à refaire soit même les joints du toit.
      Acheter du mastic en rouleau. 2/3 devraient suffire. Compter 15€ pièce.
      Cordialement

      Supprimer
    2. Merci pour la réponse.... Mais refaire soit même les joints doit être assez difficile car j'imagine qu'il faut enlever les anciens ce qui parait il très difficile, non? Ou suis je mal informé ?
      Cordialement

      Supprimer
  4. Refaire les joints est simple.
    S'ils sont apparents, on les enleve avec un ciseau á bois.
    Sinon pour les lanterneaux on peut les démonter puis les remonter.
    Cordialement

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Thierry. Je vous livre cette petite info qui je pense intéressera de futurs acquéreurs de camping car. J'ai acquis en mai 2016 un roller team neuf gamme auto roller dont la cellule est construite avec les nouveaux panneaux exps evo. Je viens de m'apercevoir que le polyester surla partie avant du toit se trouvant juste derrière la casquette sur toute la largeur et environ un mètre sur la longueur s'est décollé par endroit et forme des bulles. Cela remet en cause la fiabilité de cette construction voire même du constructeur.j'attends la réponse de roller team via mon concessionnaire et je vous tiendrai au courant

    RépondreSupprimer
  6. recherche un camping car en bonne état je suis une femme je vais le conduire moi méme j ai besoin deux lits supp plus un lit deux personnes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Depuis le 10 Février 2017, toutes les nouvelles questions se posent sur le FORUM de façon à garder un historique complet.
      Pour y accéder, cliquez sur l'onglet VOS QUESTIONS
      Merci pour votre compréhension

      Supprimer

Saisissez vos commentaires