jeudi 28 février 2013

Mettre en hivernage son camping car




Quand on ne se sert pas de son camping car pendant une longue période (généralement l'hiver), il faut réaliser un certain nombre d'opérations qui vont permettre au camping car de bien vieillir, c'est la mise en hivernage. Ces opérations sont listées ci-après comme une check list à minima :


  • Mettre le véhicule chez le garagiste pour l'entretien programmé (s'il y a lieu)
  • Lits : enlever la literie, et même si possible les matelas si le camping car couche dehors
  • Nettoyer l’extérieur du camping car sans oublier le dessous
  • Nettoyer tout l’intérieur du camping car
  • Cassette WC : nettoyer, et passer de la graisse silicone sur les joints
  • Réservoir eaux usées : vidanger et graisser les joints des vannes avec de la graisse silicone
  • Réservoir boiler : vidanger (pour du TRUMA, appuyer sur la vanne de sécurité, les 10 litres d'eau coulent sous le camping car) et graisser les joints des vannes avec de la graisse silicone ; pour les combinés TRUMA, la vidange est automatique dès que le 12V de la centrale est coupé ; en profiter pour aspirer les poussières sur la grille de ventilateur
  • Circuit d'eau propre : vidanger ; on dévisse le gros bouchon, au fond du réservoir il y a un petit bouchon en caoutchouc qu'il suffit d'enlever (l'eau coule sous le camping car), puis ouvrir les robinets jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'eau à sortir. Enfin, mettre de l'antigel dans tous les siphons
  • Fermer toutes les bouches d'aération extérieures pour éviter que des insectes ne viennent y faire leur nid : concerne les 2 grilles d'aération du frigo et la cheminée du chauffage ; en profiter pour mettre un linge dans le tuyau de sortie des eaux usées (si vous ne fermez pas la vanne)
  • WC avec 2 réservoirs (anciens campings cars) : vidanger les 2 réservoirs (eaux propres et eaux noires), les nettoyer et graisser les joints avec de la graisse silicone ; pour vider l'eau propre des Thetford défaire le haut du tube de verre situé derrière la trappe extérieure des WC, lui mettre la tête en bas ; laisser couler jusqu'à ce que l'eau ne sorte plus - si les joints ont plus de 5 ans, les changer ; le kit de joints n'est pas cher
  • Gaz : les bouteilles de gaz peuvent rester dans le camping car ; il faut les fermer, puis brûler les gaz résiduels, ainsi il n'y aura pas de dépôt éventuel dans les tuyauteries
  • Réfrigérateur : nettoyer et laisser ouvert 
  • Arrêter tous les appareils, notamment le frigo et le chauffage
    tableau électrique : fermer le 12V
    Centrale électrique (sur les hymer) : fermer le 12V (AUS)
  • Tous joints extérieurs (notamment entourage fenêtres et portières) : graisser avec de la graisse silicone
  • Aération : fermer toutes les bouches pour éviter les rongeurs, laisser ouvertes toutes les portes de placard pour l'aération
  • Passer à l’antirouille RUSTOL tous les points de rouille
  • Graisser les cosses des batteries s'il y a lieu, ainsi que les supports d'essuie glace
  • Surgonfler les pneus de 300 g (pour limiter leur déformation dûe à un stationnement prolongé)
  • Remplir le réservoir de carburant (pour éviter la condensation)
  • mettre 2 absorbeurs d'humidité à l'intérieur de la cellule
  • si le camping car couche dehors, mettre des cales sous les roues avant pour donner une légère pente au toit (évacuation eaux de pluie), mettre la 1ère (pas le frein à main, il colle pendant l’hiver)
  • Sur les bateaux, on pulvérise une bombe de WD40 sur le moteur pour passer l'hiver ; j'ai repris l'idée pour mon camping car
  • brancher le 220V pendant 48H pour charger à fond les batteries, sauf les batteries lithium qu'on recommande de charger à 50%
En profiter pour noter tous les petits travaux de réparation à faire constatés.


IMPORTANT : faire rouler votre camping car au moins une fois tous les 2 mois si possible ; parcourir au moins 30 kms, pour huiler les pièces moteur et éviter aux joints de sécher. Cette règle est valable toute l'année.

Mon camping car couche dehors devant la maison ; pendant les 2 mois violents d l'hiver (je suis en bord de mer), je le recouvre d'une housse microporeuse Fiamma pour l'abriter des embruns et des fientes d'oiseau.
je soigne l'arrimage. J'ai remplacé le fil fin destiné à ceinturer le CC par du fil très résistant de diamètre 4 mm (polyester préétiré) vendu en bobino de 25m chez les accessoiristes bateaux.

Par ailleurs, j'observe qu'à la sortie de l'hiver mes batteries sont chargées à bloc grâce à mon panneau solaire. Elles durent aussi plus longtemps que celles de mes amis, ce qui me fait dire qu'une batterie toujours bien rechargée dure plus longtemps (ma dernière batterie de service de technologie gel a tenu 12 ans -marque Sonnenschein-, et ma batterie moteur 8 ans).
Il faut dire que les températures où je suis descendent rarement en dessous de -5°C.
IMPORTANT : si vous êtes sur un site soumis aux grands froid, mettez vos 2 batteries dans la maison au chaud.

Ce que je fais chaque année c'est un contrôle anti rouille minutieux sous le camping car, et je traite si nécessaire ; pour mon prochain camping car, je ferai un traitement complémentaire préventif du dessous.



Voir aussi :



vendredi 22 février 2013

Le rythme de vie en camping car




La plupart des camping caristes sont pratiquants pour leurs loisirs, et c'est à ceux là que je m'adresse.
Le rythme de vie en camping car est guidé par des contraintes qu'il faut obligatoirement gérer :

  • chaque soir il faut trouver un endroit où stationner pour dormir ; si comme moi vous faites beaucoup de camping sauvage alors ce n'est pas toujours simple ; il arrive de devoir rouler 1 heure pour trouver un endroit agréable ; l'été si vous arrivez tard sur une aire de service, toutes les places peuvent être prises.
    Chaque soir, je planifie le programme du lendemain et je définis 3 zones où dormir le soir.
  • Chaque jour ou presque, il faut trouver une borne de service pour vidanger les eaux usées et refaire les pleins ; tout dépend du nombre de personnes dans le camping car et des choix personnels.
    Pour 4 personnes, c'est chaque jour ; pour 2 personnes, c'est entre 2 et 3 jours, car plus on est, plus on consomme d'eau, et plus les WC se remplissent.
    C'est pourquoi certains dorment chaque soir dans une aire de service ; ils règlent ainsi les 2 premières contraintes.
    Personnellement, je vais en camping ou en aire de service tous les 3 jours ; les autres jours je fais (nous sommes 2) du camping sauvage dans des endroits à minima agréables,  et si possible avec une super vue.
  • Tous les 2 à 3 jours : il faut faire les courses. Le réfrigérateur ne fait que 130 litres (si tout va bien), et le congélateur est petit. On est donc loin des capacités de stockage qu'on a chez soi. Il faut donc faire un état des stocks d'eau minérale, de lait etc... bref, il faut gérer l'intendance comme à la maison !
  • Tous les 7 à 10 jours : il faut faire la lessive.
    Certains font leur lessive à la main chaque soir avant de se coucher. J'ai choisi la solution d'avoir un sac à linge sale dédié et de passer dans une laverie tous les 10 jours. Le linge est non seulement lavé, mais il est séché ce qui est difficile dans le camping car si le temps est humide. Je ne fréquente pas les laveries des campings dont les matériels sont sous-dimensionnés.
Voilà, vous savez ce qui vous attend. La vie en camping car est rythmée par les contraintes, mais on s'y habitue vite et elles paraissent normales ; j'ai retrouvé le rythme de vie du voilier.
Bon, malgré ces contraintes routinières (donc qui s'intègrent vite), il faut reste beaucoup de temps de libre pour visiter, randonner etc...

Ah, j'oubliais : il faut être un minimum bricoleur sinon on risque les déconvenues !




jeudi 21 février 2013

Le guide de bonne conduite




Il existe un guide de bonne conduite du camping cariste ; il doit être connu et appliqué de façon à ce que notre mode de loisir soit toléré par tous ; ce guide est résumé par l'acronyme RESPECT


R
Respecter la nature
Là, beaucoup de bon sens citoyen et écologique :
  • quand on quitte un endroit, le laisser au moins aussi propre qu'on l'a trouvé
  • ne pas vidanger les eaux grises et noires en dehors des endroits autorisés
  • ne pas arracher de plantes, ou couper des fleurs en ville (si, si, j'en ai vu faire!)
E
Eviter le regroupement non organisé
L'homme a l'instinct grégaire, mais trop de campings car réunis entraine un phénomène de rejet tout à fait compréhensible.
Fuyez si dans un endroit non organisé pour (aire de service, parking...) il y a déjà 3 camping car ; ce ne sont pas les lieux qui manquent !
S
Stationner dans les lieux appropriés
Stationner oui, mais sans gêner les riverains ; ne pas se mettre devant leur porte d'entrée, ou leur couper la vue.
Les mairies généralement interdisent le stationnement des camping car en dehors des aires de service et des campings ; dans les villages peu touristiques, en demandant, on peut souvent stationner près de l'église ou de la salle omnisport.
Hors saison, il y a généralement une tolérance plus grande.
Stationner ne veut pas dire camper ; je vois régulièrement des camping car qui prennent 3 places de parking avec leur table, leurs chaises....
P
Privilégier le commerce local
Se faire accepter en tant qu'étranger et qui plus est voyant, c'est montrer que le marché est gagnant/gagnant ; vous acceptez mon camping car, et je fais des courses chez vous. Le camping cariste est alors vu positivement par les commerçants, donc par les mairies
E
Etre courtois et discret
C'est vrai entre camping caristes, c'est vrai entre camping caristes et riverains ; la courtoisie et la discrétion sont des critères d'acceptation.
Le comportement général du camping cariste est l'individualisme et cela me désole ; j'aimerais que ce soit l'entraide : un camping car est en panne, je m'arrête pour demander si je peux faire quelque chose.
Une fois encore : pas de tables, de chaises et d'étendoirs à linge sur l'espace public, y compris sur les aires de services ou un camping car a droit a 1 place et non 2, voire 3 !
Par ailleurs, la radio elle aussi doit être discrète : vos voisins ne sont pas forcés de partagés vos gouts musicaux -)
C
Communiquer avec autrui
C'est tellement facile de s'arrêter et de demander où on peut stationner sans déranger ; de nombreuses communes ont prévu des endroits pour nous, et souvent, plus elles sont petites plus elles font d'efforts.
N'hésitez pas à faire visiter votre camping car, ça fait toujours plaisir aux visiteurs.
T
Tenir l'ensemble de ces engagements



J'ajouterai pour les aires de services :

  • ne pas stationner plus de 2 jours en bord de mer et dans les villes touristiques, car il y a peu de places et beaucoup de demandes
  • ne pas prendre plus d'une place (sauf si vous êtes tout seul) ; donc ne pas sortir table et chaises sur l'emplacement à côté du vôtre

Enfin RESPECT doit devenir votre religion, c'est à dire que vous respectez ces règles QUEL QUE SOIT LE PAYS VISITE.







lundi 18 février 2013

Un manuel d'utilisation pour votre camping car


L'utilisation d'un camping car demande pas mal de connaissances ; vous pouvez en oublier, ou bien prêter votre camping-car ; dans ce cas, un manuel utilisateur est le bienvenu ; soit il vous a été livré avec votre camping car, soit vous devez en réaliser un.

Pour vous aider, j'ai mis en ligne comme idée de modèle, mon manuel personnel.

Comment le récupérer ?

téléchargez le modèle de document sur votre ordinateur
Quand vous cliquez sur le mot téléchargez (ligne précédente) une fenêtre s'ouvre, cliquez sur
 "Télécharger", le document "BC564 manuel utilisation.odt" est transféré vers votre ordinateur.
Vous le verrez dans le dossier "nom de session/téléchargements" (exemple : Paul/Téléchargements).

Si votre traitement de texte est Open Office ou Libre Office, cliquez sur le nom du document, son contenu s'affiche.
Si votre traitement de texte est autre que Open Office ou Libre Office, faites un clic droit sur le nom du fichier et choisisez  "ouvrir avec" mon traitement de texte. Enregistrez le document au format de votre traitement de texte, c'est celui-ci qui vous servira de modèle. Pour plus de sécurité, avant d'aller plus loin, enregistrez ce modèle en HTML, puis ouvrez ce dernier document en cliquant dessus ; si la présentation est correcte tout ira bien, sinon terminé.

NOTA : il existe un petit programme qui ajoute cette fonction à Microsoft Word ; cliquez ici


samedi 16 février 2013

L'équipement en objets divers





En plus de tout l'équipement qui a été défini jusqu'à présent, il existe en plus un certain nombre d'objets indispensables ou non selon la sensibilité et les choix de chacun.
Ils concernent :
  • l'équipement de la cellule
  • l'équipement du véhicule
  • divers


L'équipement de la cellule
  • literie
  • sacs à linge sale
  • un petit banc pliant pour Madame, pour accéder facilement aux placards hauts
  • une moustiquaire pour la porte de la cellule (j'aime bien celle à lamelle verticale)
  • une raquette électrique à pile pour électrocuter les insectes (très efficaces et moins de 20 €)
  • un thermomètre pour la cellule
  • un convertisseur 12V vers 230V pour ceux qui veulent utiliser leur rasoir électrique
  • pour le gaz :
    • une bombe pour détecter les fuites et un détecteur électronique de fuite
    • une jauge de niveau de gaz manuelle (Truma levelcheck ou Dometic Gaschecker)
    • un jeu de raccords internationaux, si vous allez à l'étranger
  • pour le réfrigérateur :
    • un thermomètre de contrôle de température (elle doit être de 4 °C dans le haut)
    • un ventilateur d'agrégat, indispensable par temps très chaud ; il est localisé derrière le frigo
  • des serrures renforcées, si vous êtes anxieux (de vrais professionnels ouvrent tous les modèles de serrures !)
  • un mini coffre fort
  • un aspirateur (le meilleur est le Dyson 34 ou 35 qui est aussi le plus cher)
  • un chauffage céramique à acheter avec fonction ventilation seule
  • un aérateur électrique, qui rappelle la ventilation mécanique de la maison
  • l'occultation des fenêtres et des lanterneaux, indispensable par temps chaud ou froid ; l'occultation par l'extérieur est toujours plus efficace que par l'intérieur (voir Soplair notamment), alors si on fait les 2 c'est top !
  • pour les rangements : sécuriser, en utilisant un maximum de boites ; pour les objets lourds, les sangler ; j'aime bien les barres télescopiques de marque LARGO qui se fixent entre 2 parois verticales



    La climatisation pour moi est inutile (elle fonctionne en 220 V et pèse entre 20 à 30 kg) ; pour ne pas être indisposé il ne faut pas plus de 10 °C d'écart entre les températures extérieure et intérieure. C'est pourquoi je préfère le rafraichisseur qui fonctionne lui en 12 V (5A et qui pèse entre 8 à 15 kg), même si il faut lui donner de l'eau périodiquement (il consomme entre 1 et 2 litres d'eau par heure)


L'équipement du véhicule 
  • un auvent est bien pratique en cas de fort soleil
  • la caméra de recul est pour moi indispensable ; j'ai un interrupteur sur le tableau de bord qui la met en route ou qui l'éteint ; je me sers donc de l'écran de contrôle comme d'un rétroviseur extérieur, la caméra n'est donc pas branchée sur la marche arrière ; pratique pour savoir si des véhicules nous suivent (quand je peux, je les laisse passer) ; l'idéal est de placer la caméra de recul en hauteur et non dans le pare choc, pour éviter que la lentille soit toujours sale
  • certains ont en plus un radar de recul ; je n'en ai pas, et ma femme le remplace avantageusement -) le radar ne sert qu'à rapprocher l'arrière du véhicule à moins de 1 m d'un obstacle vertical
  • la tranquillité des couples passe par le GPS -)
    personnellement j'utilise ma tablette internet pour cette fonction ; mais on peut aussi utiliser un GPS dédié, et pour certains un smartphone
  • une échelle télescopique (Télesteps) permet de monter sur le toit du véhicule ; je suis contre les échelles à poste qui peuvent être utilisées par n'importe qui (pour démonter par exemple le panneau solaire)
  • un ampoule de recul sonore, remplace l'ampoule de recul standard et permet de prévenir les gens que l'on recule
  • une alarme volumétrique ; pour moi, elle ne sert à rien en milieu isolé, je l'ai remplacée par une canne fixée entre le volant et l'accélérateur ; j'ai vu une canne télescopique fixée entre les 2 poignées de porte avant et j'avoue que je suis séduit
  • un système de contrôle centralisé de la pression de pneus (Tiremoni TM210) ; j'avoue que c'est bien pratique, on sait immédiatement en consultant un écran si les pneus on besoin d'un gonflage, et lesquels ; quand on sait l'importance d'un bon gonflage....
  • un jeu de 4 cales pour mettre le véhicule horizontal lors d'une étape (le frigo à gaz ne fonctionne pas au delà de 15 % de pente ; par ailleurs, il fait beaucoup moins de froid avec une température extérieure supérieure à 35 °C ; c'est pourquoi j'ai un frigo à compression qui me libère de ces 2 contraintes - voir ici)
  • un chariot roulant pliable avec sandows (pour changer les bouteilles de gaz, ou mieux transporter des caisses de vin -)
  • un caddie pliable (pour les courses) ; ou une adaptation sur chariot roulant
  • l'occultation du parebrise et des fenêtres latérales ; si les ouvertures de la cellule sont protégées par des fenêtres en plastique double vitrage, ce n'est pas le cas de la cabine avant dont on doit soigner l'occultation ; l'occultation par l'extérieur est toujours plus efficace que par l'intérieur (voir Soplair notamment)
  • Pour les cas d'enlisement : une pelle pioche pliante et 2 bandes de désensablement
  • un mini gonfleur 12V ou à pied
  • une pompe à eau de rechange (si immergée) ; c'est pas cher (moins de 50 €), ça se change en 5 mn, et ça évite de ne plus avoir d'eau dans le camping car en cas de panne de pompe (cas vécu !)
  • un cric roulant et une planchette, pour lever facilement le camping car
  • une table et 4 fauteuils pliants


Divers 
  • jumelles
  • appareil photo et son chargeur
  • tablette et son chargeur
  • lecteur MP3 et son chargeur
  • liseuse et son chargeur
  • crayon papier et stylo bille
  • scotch
  • carnet et cahier pour prendre des notes
  • mouchoirs
  • papier hygiénique
  • petite trousse à couture
  • idem pour les chaussures
  • lampes de poche à LED sans piles et avec piles
  • lampe de table si on mange dehors la nuit
  • réchaud grill à gaz pour cuisiner dehors
  • balai télescopique pour laver le camping car
  • raclette télescopique pour nettoyer le parebrise
  • peau de chamois pour enlever la buée
  • pelle pioche pliante
  • .....