jeudi 29 août 2013

Le chien en camping car




On aime son chien, alors on veut l'emmener avec soi en camping car. S'il est sujet au mal des transports, il faut consulter un vétérinaire ; dans le cas contraire, tout va bien, il faut un minimum d'organisation.
Nous avons un labrador/malinois de 25 kg et je trouve que c'est une sécurité ; ou en tous cas un bon avertisseur d'arrivée étrangère.


Avant le départ

Il faut préparer le sac du chien et la nourriture pour la durée du séjour :
  • peser les croquettes nécessaires à une ration quotidienne ; multiplier ce chiffre par le nombre de jours du séjour + 5 (on ne sait jamais !) : on obtient le poids de croquettes à emmener. Nous stockons les croquettes dans une boite en plastique avec couvercle.
  • prendre au moins 2 gamelles : une pour les croquettes et une pour l'eau ; nous avons un réservoir de 5L d'eau que nous remplissons à chaque plein et que nous mettons sur la marche d'accès à la cellule
  • prendre 2 grandes serviettes de plage que l'on peut étaler sur des sièges pour les protéger
  • ne pas oublier les médicaments de base (contre la diarrhée, les tiques et les parasites), ainsi que le carnet de santé du chien si jamais il était malade
  • prendre aussi ses jouets ainsi qu'un peigne métallique (s'il perd beaucoup de poils) ; sans oublier les sacs à crotte, à utiliser obligatoirement en ville
  • une longe de 5 m est utile à l'étape, mais une laisse est indispensable en ville
Si on va à l'étranger, il faut en plus :
  • faire poser une puce électronique au chien (si ne n'est déjà fait) ; c'est très rapide et indolore ; en Europe il existe un passeport animal
  • demander à votre vétérinaire les vaccins nécessaires (variables selon les pays) ; faire à minima un vaccin contre la rage au moins 21 jours avant le départ ; en profiter pour demander un traitement contre les puces, les tiques et les vers
  • vous connecter sur internet pour connaitre par pays visité la législation applicable en matière de d'animaux
  • je vous conseille de prendre une assurance pour animal



Pendant le trajet

La ceinture de sécurité est obligatoire pour les humains, mais pas encore pour les animaux -)
Mais en cas d'arrêt brutal l'animal va être projeté vers l'avant !
Certains mettent leur chien en cage pendant le trajet, voire en soute où une niche est aménagée.
Chacun doit prendre ses responsabilités.

Notre chien voyage sur la banquette située derrière le chauffeur, le museau appuyé sur le dossier (il faut pour cela une banquette en U et non en L) ; en cas de choc, il est bloqué par le dossier.
De plus, il est attaché pour éviter d'aller perturber le conducteur.

Toutes les 2 heures arrêt obligatoire avec courte ballade de toutou et une invitation à boire.
Si votre animal est indisposé par les transports, lui donner un cachet spécial avant le départ.


A l'étape

Un chien est routinier, il doit donc avoir des points de repères clairs : pour boire c'est où ? pour dormir c'est où ? qu'est ce qui m'est interdit ?

Dans notre cas :
  • la gamelle d'eau est dans la salle d'eau qui reste ouverte
  • le chien peut dormir sur le siège du conducteur qui est protégé par une grande serviette
  • s'il est dehors, il est attaché à une longe de 5 m pour pouvoir bouger facilement ; quand il fait chaud, il se met sous le camping car au frais (pas bête la bête !)

Si vous le laissez seul dans le véhicule, vérifiez :
  • que le véhicule est à l'ombre
  • que de l'air circule
  • qu'il a de l'eau à boire


En balade

Le chien doit porter son collier.
Ne pas oublier de prendre de l'eau et un récipient en plastique pour lui donner à boire, si vous partez pour plusieurs heures. Et les sacs à crotte et la laisse si vous allez en ville !
Je rappelle qu'en ville un chien doit être tenu en laisse ; cela permet de :
  • voir où il fait ses besoins, et donc de ramasser les crottes
  • contrôler son chien pour éviter les problèmes (des passants ont peur des chiens, d'autres chiens sont agressifs etc...)

Et n'oubliez pas : il n'y a pas de mauvais chien, il n'y a que des mauvais maîtres !






mercredi 14 août 2013

Chercher où dormir en Europe avec PARK4NIGHT


Un problème récurrent en camping car est : où stationner, où dormir ce soir ?

Il existe un certain nombre de sites web gratuits ou payant qui donnent des réponses, mais ce ne sont pas des sites communautaires, c'est à dire où toutes les personnes inscrites (vous ou moi) mettent à jour les informations en temps réel pour la partager.
L'intérêt en est la réactivité, qui permet :
  • de minimiser le nombre d'erreurs
  • d'enrichir rapidement le nombre d'informations disponibles.



PARK4NIGHT est un site web communautaire (donc chacun apporte sa pierre) qui recense en France et à l'étranger tous les bivouacs accessibles aux camping car de jour comme de nuit, en camping sauvage ou non.
Il permet de :
  • soit rechercher des informations connecté au web (fonction Rechercher sur la carte, un simple code postal suffit) ; c'est efficace, j'ai utilisé en Irlande
  • soit de télécharger un fichier POI (ou PI) pour l'installer sur son GPS ; on peut alors alors choisir son lieu à partir du GPS (non connecté à internet) ; dans ce cas l'option est payante.
    Voir mon article sur le sujet : tout sur les POI
  • soit d'enrichir le site par son avis ou ses trouvailles

Donc cette application est uniquement intéressante si on dispose d'un smartphone ou d'une tablette connectée.


Cette application est gratuite, sauf si on veut télécharger les bivouacs sur son smartphone ou sa tablette, car on n'a pas internet. Dans ce cas, on paie environ 10€ par mois d'utilisation, ce qui reste raisonnable.


S'inscrire

Il faut s'inscrire une fois pour toute.
Pour cela, aller sur le site puis cliquer sur "inscription connexion"




Le site envoie alors une page web ou vous devez indiquer : identifiant (à choisir par vous), mail, mot de passe (choisi par vous) ; indiquez ensuite le montant de l'addition, puis validez.


Vous recevez alors un mail dans lequel vous devez cliquer sur une adresse web pour valider votre inscription.
Notez soigneusement vos identifiant et mot de passe qui vous seront nécessaires à chaque fois que vous voudrez mettre à jour le site web.




Rechercher un endroit où dormir

Mettez votre GPS en marche, attendre au moins 1 mn.



La rubrique "autour de moi" affiche le nom et la position GPS des bivouacs proches de ma localisation.
La rubrique "autour d'un point GPS" fait la même chose, mais il faut saisir les coordonnées du point ; je n'ai pas vu l'intérêt puisque tous les smartphones ont un GPS intégré.

Astuces
1)si vous fermez votre GPS, "autour de moi", demande de saisir un lieu, ce qui est très pratique, car on peut alors rechercher les bivouacs autour du point où on compte se rendre (ce qui est impossible sinon).
2)lisez les commentaires qui vous donnent des avis parfois divergents, mais aussi des renseignements complémentaires





Mettre à jour le site web

Vous avez bien profité des bivouacs indiqués ? alors il est normal que vous en ajoutiez si vous en trouvez de nouveaux. Vous pouvez aussi mettre des commentaires sur les bivouacs existants pour donner des précisions.

Page d'accueil cliquer sur "ajouter un lieu"



Renseignez les informations de localisation, puis de description, enfin ajoutez une ou plusieurs photos (cliquez sur localisation ou description ou photos si nécessaire).


Voilà c'est fini et vous savez maintenant ce que c'est qu'un site communautaire (c'est le partage).

Profitez en pour vérifier tous les lieux situés à 10 kms autour de votre lieu de résidence pour améliorer la qualité des informations.
Pendant vos prochaines vacances, lors de vos haltes, mettez à jour le site directement, sinon faites comme moi : notez tout sur un cahier et faite des photos ; vous ferez la mise à jour du site tranquillement, une fois rentré chez vous.




samedi 10 août 2013

FRANCE PASSION et ses homologues européens : le camping sauvage sécurisé



Vous aimez le camping sauvage, mais pour vous la sécurité est importante, alors le réseau FRANCE PASSION est peut être fait pour vous.

FRANCE PASSION c'est quoi ?

C'est un réseau d'agriculteurs, pour beaucoup viticulteurs, qui offrent sur leur terrain une aire de repos (donc avec aucun service) pour quelques camping cars.
Evidemment, ils ne font pas cela de manière désintéressée :

  • certains sont isolés et ils sont heureux de voir des gens et de leur parler
  • d'autres ont un stand de dégustation de leurs produits dans l'espoir d'augmenter leurs ventes

Ce réseau concerne la France et dispose d'environ 1750 sites géographiques représentant environ 8500 places pour des camping cars.

Pour profiter de ce réseau, il faut s'abonner à l'année pour moins de 30 euros ; en échange, vous recevez le guide des adhérents au réseau avec leurs coordonnées, les jours et heures d'ouverture etc...


FRANCE PASSION dispose d'un site web à partir duquel on peut télécharger pour son GPS le fichier POI (ou PI) du réseau.



Quelles sont les contraintes ?

Il y a quelques contraintes à connaitre et qui sont détaillées sur le site web France Passion ; pour moi c'est à minima :

  • être convivial et à l'écoute d'autrui (sinon passez votre chemin)
  • respecter le guide de bonne conduite du camping cariste
  • respecter scrupuleusement les jours et horaires d'ouverture indiqués dans le guide




les homologues européens de FRANCE PASSION

France Passion a été le premier en Europe, quelques pays suivent timidement, mais avec beaucoup moins de sites géographiques ; à ma connaissance, il y a :

Evidemment dans chaque pays il faut payer un abonnement annuel ; a quand un AGRI-PASSION Europe ?








jeudi 8 août 2013

Bien nettoyer son camping car



Les camping caristes ont l'habitude de nettoyer leur camping car :

  • avant mise en hivernage
  • en sortie d'hivernage
  • lors de chaque grand départ, pour qu'il soit présentable
  • en retour de chaque grand départ
Cette opération qui ne prend que quelques heures contribue à la longévité du véhicule.


Nettoyer l'intérieur du véhicule

J'utilise les produits suivants (voir le NOTA en bas de l'article pour des propriétés) :
  • le bicarbonate de sodium
  • l'alcool ménager parfumé
  • le savon noir liquide naturel
  • une éponge et un chiffon en microfibre
L'alcool ménager est utilisé pour TOUT nettoyer ; il ne laisse pas de traces puisqu'il ne contient pas de calcaire (il faut quand même passer un chiffon sec après pour enlever la crasse mouillée).
A la maison, je l'utilise pour nettoyer la plaque de cuisson à induction : elle est toujours comme neuve.

En cas de tâches récalcitrantes, j'utilise le savon liquide pur, puis l'alcool ménager.
Pour récurer j'utilise le bicarbonate de sodium qui ne raye pas ; attention : mélangé à l'alcool ménager il se passe une réaction chimique forte (même si inoffensive) ; j'utilise ce mélange pour désagréger certains éléments (exemple : cheveux dans les bondes).

Pour terminer : aspirateur puis lavage du sol (eau + savon noir) ; si vous avez de la moquette au sol, remplacez là, c'est une hérésie dans un camping car ; c'est l'apparence du nid douillet, mais pour être regardé uniquement !



Nettoyer l'extérieur du véhicule

Par nettoyer, j'entends par là TOUT nettoyer : non seulement le toit, mais aussi les soubassements.

J'utilise les produits suivants : 
  • raclette avec manche télescopique
  • peau de chamois, pour un beau fini
  • savon noir + eau : pour 95 % du nettoyage
  • de l'anti goudron pour les tâches de goudron
  • un nettoyant Loctite pour les tâches tenaces (magasins auto)
  • éventuellement un substitut d'acétone
Le choix des conditions météo est important :
  • lavage à l'ombre uniquement, sinon la crasse humide sèche
  • lavage par moins de 30 °C, pour la même raison
  • lavage par vent modéré, sinon de la végétation se colle au véhicule mouillé

Mode opératoire :
  • J'humidifie tout le véhicule au nettoyeur haute pression en étant à 1m du véhicule
  • Je nettoie les soubassements au nettoyeur haute pression (petite pression)
  • Je mets du savon noir et de l'eau dans un seau (2 bouchons pour un seau suffisent)
  • Puis nettoyage du toit (il faut une échelle), puis des flancs, y compris tout ce qui est vitres
  • Rinçage abondant en pluie au nettoyeur haute pression.
  • Séchage à la peau de chamois qui s'utilise humide (mais essorée)
  • S'il reste des tâches, traitement à l'anti goudron ou au Loctite selon le type de tâche.

Cas particulier : le pare brise :
  • je le nettoie une nouvelle fois à l'alcool ménager, car il est rarement net du premier coup
  • si un film gras subsiste, je l'enlève au substitut d'acétone ; mais allez y doucement, il ne faut en mettre ni sur les caoutchouc, ni sur la carrosserie !

Allez bon nettoyage et bon courage !



NOTA :
Le vinaigre d'alcool blanc a les propriétés suivantes :
  • anti-calcaire ; lent à froid, mais très rapide à chaud
  • anti-septique léger
  • dégraissant
Si son odeur ne vous plait pas, ajoutez y quelques gouttes d'huile essentielle de lavande (par exemple).
Je l'utilise en comme produit nettoyant principal.

Le bicarbonate de sodium a les propriétés suivantes :
  • élimine les mauvaises odeurs (frigo, WC etc...) ; une cuillère à soupe dans un verre suffit
  • mélangé à un peu d'eau, il sert de poudre à récurer et il ne raye pas
  • je l'utilise aussi pour dissoudre les cheveux dans la bonde de douche : soupoudrer de bicarbonate, verser du vinaigre d'alcool (ça mousse fort) - répéter l'opération 3 fois