vendredi 29 novembre 2013

J'ai testé un clavier pour tablette : Microsoft wedge



Pour 80% des camping caristes, pas besoin d'ordinateur portable. Une simple tablette suffit, mais pour une utilisation intensive avec rédaction de mèls, ou rédaction de petits documents, un clavier externe est nécessaire.
Sur Android, l'application Polaris Office permet de créer et mettre à jour des documents au format Microsoft Office.

J'ai acheté d'occasion (30 €) sur le site web Leboncoin un clavier Microsoft wedge ; comme j'en suis très content, je vous en fait une présentation rapide.

C'est un clavier qui communique en bluetooth (wifi en moins rapide) avec toute tablette (Apple, Android, Microsoft).

Je trouve ce clavier excellent car il est polyvalent et hyper facile à utiliser :
  • on enlève le couvercle, le bluetooth du clavier se met automatiquement en marche
  • on remet le couvercle, le bluetooth du clavier s'arrête
  • le couvercle se plie en deux et sert de support à la tablette (après on le remet horizontal)
  • le clavier est incliné ce qui favorise la frappe rapide
  • l'autonomie est excellente (1 an environ) car il fonctionne avec des piles et non avec un accu rechargeable sur une prise USB (dans ce cas, quand l'accu est mort, le clavier est mort).


La première utilisation
  • Sur la tablette, on met en route le bluetooth
  • on enlève le couvercle du clavier, au bout d'un certain temps, sur l'écran de la tablette s'affiche un code qu'il faut entrer au clavier de la tablette
  • ensuite au lieu d'utiliser le clavier de la tablette, on utilise le clavier externe comme sur un ordinateur, et c'est très confortable (bien sûr le clavier doit avoir des piles dedans !)
  • quand on a fini, on éteint le bluetooth sur la tablette puis on remet le couvercle sur le clavier


Les autres fois
  • Sur la tablette, on met en route le bluetooth (+ le wifi si on veut se connecter à internet)
  • on enlève le couvercle du clavier, on le plie en deux et on s'en sert comme socle pour la tablette ; on peut alors utiliser le clavier externe
  • quand on a fini, on éteint le bluetooth sur la tablette puis on remet le couvercle sur le clavier

Facile non ?



jeudi 21 novembre 2013

Faire du camping car hors saison (Octobre à Mars)




Faire du camping car hors saison permet de visiter des sites touristiques habituellement inaccessibles du fait de la pression touristique.

En France, les campings sont presque tous fermés et il est donc très souvent impossible de recharger ses batteries sans un générateur de courant.
Une seule exception, les sites de caravaneige (donc en montagne l'hiver).
Bien sûr, vous pouvez rouler quelques heures et votre batterie sera rechargée, mais on n'a pas forcément envie de rouler.

Ne comptez pas sur les bornes de service ; peu offrent des prises de courant ; et celles qui en offrent tarifent l'électricité soit au jour (ce qui permet de recharger une batterie), soit à l'heure (ce qui ne permet pas de recharger une batterie et pour un coût prohibitif) ; et encore faut-il que la borne fonctionne ou que, suite à un orage, la borne n'ait pas disjoncté (comme cela m'est déjà arrivé).
Par ailleurs, aucun guide ne signale les aires utilisables par temps de gel, ni le mode de tarification de l'électricité.

Une autre solution est de, pendant cette période,  visiter les pays sud méditerranéens : Espagne, Maroc...
Là vous trouverez des campings ouverts ; étant plus près de l'équateur, vous produirez plus d'Ah avec votre panneau solaire ; vous n'aurez même pas besoin de générateur de courant supplémentaire.



Mes conseils

  • si vous voulez visiter la France pendant cette période (ou tout autre pays qui ne soit pas sud méditerranée), équipez vous d'une pile à méthanol EFOY, ou d'un générateur au gaz ou au gas oil en plus de vos 300 W de panneaux solaire. Voir mon article sur le sujet.
    si le coût élevé du générateur est trop cher pour vous, prenez un groupe électrogène (le Bullpower est un peu moins bruyant que les autres)
  • une autre solution est de visiter les pays sud méditerranéens (dont sud Espagne et Maroc) où les campings sont ouverts, et où le panneau solaire débite plus puisque on est plus près de l'équateur
  • achetez le numéro de Janvier de Camping Car magazine ; il donne la liste des 500 campings ouverts l'hiver







dimanche 3 novembre 2013

Préparer son nouveau camping car



Un nouveau camping car doit contenir tout ce qui est nécessaire pour le camping car et pour le voyage, et je vous renvoie à la table des matières : bien équiper son camping car.
Tout ce matériel doit tenir dans votre véhicule, mais il faut un minimum de réflexion et de préparation.
Le gros du travail se fait une seule fois, après c'est la routine !

Je vais vous raconter ce que j'ai fait, dans l'ordre :

Faire la chasse aux petits bruits et chercher les améliorations

Tout nouveau camping car a des petites finitions à terminer.

Supprimer le jeu aux portes
Je teste le jeu de toutes les portes en les tirant fermées ; ce jeu doit être nul, sinon du bruit en roulant est à prévoir.
J'ai acheté des pastilles autocollantes de différentes épaisseurs pour amortir le bruit des portes de cuisine (elles sont transparentes).
J'en mets 2 par porte pour avoir un jeu nul.

Quelques améliorations
J'ai mis du tapis anti dérapant sur toutes les étagères et même dans le tiroir à couvert (se vend en rouleau de 1m50) ; cela limite le bruit...et la glisse !
J'ai mis un minuteur sur une paroi verticale ; pour cela j'ai mis une vis en l'ajustant pour avoir un jeu nul.
J'ai collé des crochets transparents pour mettre la manique, les torchons pour essuyer la vaisselle.
J'ai mis une pince en haut de la porte de la douche pour limiter les vibrations en roulant.
Pour la contre porte du frigo, j'ai mis un petit serre joint à vis par rayonnage, car ils sont rarement pleins (cela bloque la rangée).

Faites un tour au rayon cuisine chez IKEA, cela donne des idées pour ranger à l'intérieur des meubles et bloquer les assiettes etc...
Certains bricoleurs mettent des plaques de polystyrène expansé au fond de leurs tiroirs (votre marchand de poisson en a plein) ; ensuite, ils les ouvragent au cutter ou avec une mini perceuse pour modèles réduits (genre Dremel) ; ils font une empreinte par verre, pour la pile de bols, pour la pile d'assiette etc...
C'est le top, mais je ne suis pas courageux et je me contente de mon tapis anti-dérapant qui est efficace jusqu'à une pente de 45°, mais qui implique une conduite coulée.

Pour les bouteilles, j'ai mis dans une caisse des bouteilles vides d'eau en plastique coupées en 2 (Vittel). J'y mets des bouteilles de vin type Bordeaux, d'apéro, de bière etc... bref toutes les bouteilles en verre qui ainsi ne s'entrechoquent pas.
Pour les petits pots d'épices, j'ai mis autour de chacun une bande de 2 cm de chambre a air de vélo.




Faciliter le rangement

Pour faciliter le rangement il faut tout compartimenter avec des boites en plastiques dont la hauteur est adaptée à la place disponible.
Prendre la mesure de toutes les étagères, et de la place en soute ; rechercher les boites qui vont bien.
Sous les banquettes de la dinette, j'ai mis des casiers pliants pour coffre de voiture (nickel sur un Hymer !).
Sur toutes les étagères j'ai mis des clayettes à légumes en plastique (3€ pièce) que j'ai complété par une boite en plastique pour caler.



Faire la liste du chargement

Tout ce qui doit rentrer dans le camping car est listé.
J'ai fait des thèmes : droguerie, vaisselle, ustensiles pour la cuisine, produits pour la cuisine etc...
Et dans les thèmes, j'ai séparé ce qui est en cours de ce qui est stock (exemple pour la droguerie).

Je note tout cela sur un cahier, car les voyages suivants, le travail est déjà fait, et en plus j'améliore le document en voyageant, en ajoutant ce que j'ai oublié, ou que ce que j'aimerais avoir en plus.



Faire le plan d'implantation

Le plan d'implantation est pour moi incontournable.
Je fais un plan de mon intérieur de camping car côté gauche, côté droit et fond et un plan de la soute.
Je mets une lettre différente sur chaque porte ou chaque tiroir du plan.

Ensuite, il suffit de reprendre la liste de chargement et de réfléchir sur OU on va ranger ; il suffit sur cette liste de mettre la lettre qui correspond au plan d'implantation.

Dans mes rangements, je mets au même endroit les éléments d'un même thème pour faciliter nos recherches.
Je ne donne pas de recommandations, car chacun a sa logique.
Cependant il est impératif que les choses lourdes soient en bas et de préférence au milieu du véhicule et les légères en haut. Pourquoi ? parce que le centre de gravité du camping car est ainsi plus bas ce qui améliore sa tenue de route.

Je suis un gros utilisateur du feutre indélébile noir. Je l'utilise pour :
  • mettre un nom sur chaque grosse boite de rangement en soute (outils, literie, lessive etc...)
  • mettre un nom sur certains produits dont je ne vois seulement que le couvercle et notamment : les pots à épices et les boites de conserve en stock
  • améliorer la signalétique des vannes (ouvert/fermé), renforcer les repères pas très visibles etc...



Faire le chargement

A partir de la liste je mets dans le camping car tout ce qui est nécessaire mais non périssable (le périssable est mis seulement le jour du départ !).
Et avec la liste de chargement, on met chaque chose au bon endroit.
J'ai mis cette liste sur l'ordinateur et je l'imprime avant chaque départ, il suffit de pointer chaque ligne et on est presque parti !

Voir aussi mon article : avant le départ en vacances

Allez, bon voyage !



Bien utiliser le TRUMA DuoControl CS



    Le système TRUMA DuoControl CS permet de rouler avec le gaz ouvert, c'est le compagnon idéal pour les réfrigérateurs AES ; en cas de bouteille vide, il commute automatiquement sur une bouteille pleine ; de plus, il arrête le gaz automatiquement en cas de choc ou de secousse violente.
    Pour faciliter son implantation, il existe en modèle vertical ou horizontal (sur le schéma).



    Les 2 bouteilles de gaz sont des bouteilles de propane de 11 à 13 kg selon le fournisseur (bien sûr ça marche avec du butane).






Principe de fonctionnement

  • un doigt (1) indique quelle bouteille de service on choisit, l'autre bouteille est en réserve
  • un voyant (2) indique la commutation automatique de bouteille
  • un bouton poussoir (3) permet de réarmer le dispositif au cas où le gaz aurait été coupé automatiquement par le système pour des raisons de sécurité (notamment fortes secousses sur la route)
  • sur chaque lyre, un bouton poussoir (4) permet de purger l'air de la bouteille de gaz

NOTA : j'ai fait des flèches au feutre indélébile car le repère du doigt ne se voit pas très bien




Mise en service avant un voyage

  • ouvrir les 2 bouteilles de gaz
  • appuyer sur chaque bouton poussoir des lyres (4) à fond
  • appuyer sur le bouton poussoir du système de sécurité (3) à fond
  • le voyant (2) doit être vert
  • ouvrir les robinets de gaz dans la cellule
  • appuyer sur un des boutons de la plaque de cuisson, le gaz doit sortir, on l'entend, sinon recommencer la procédure
  • en profiter pour contrôler le frigo et le chauffage


Contrôler le niveau de gaz

  • si le doigt (1) indique la bouteille de service et que le voyant (2) est vert alors on est sur la bouteille de service ; on peut en mesurer le niveau avec le détecteur à ultra son Dometic gas checker GC100
  • si le voyant (2) est rouge, alors le système a changé automatiquement de bouteille de gaz ; tourner à fond le doigt (1) vers la nouvelle bouteille de service, le voyant (2) passe alors au vert ; l'ancienne bouteille de service est devenue bouteille de réserve (mais vide!)
  • acheter une nouvelle bouteille de gaz de réserve et l'installer (voir paragraphe suivant)


Changer une bouteille de gaz
  • rechercher un distributeur de gaz sur internet, mais on en vend presque partout en France
  • fermer la bouteille
  • enlever la sangle de maintien
  • visser à la clé le raccord de la lyre à la bouteille (pas Anglais donc inverse de chez nous !) ; enlever la bouteille vide
  • purger la nouvelle bouteille selon les recommandations de Truma : position horizontale, ouvrir le gaz pendant 3 secondes, puis position verticale, ouvrir le gaz pendant 3 secondes (objectif enlever les déchets résiduels qui normalement sont interceptés par un filtre à gaz à ajouter au système)
  • installer la nouvelle bouteille
  • sangler la nouvelle bouteille
  • dévisser la lyre en serrant avec une main à fond, puis serrer à la clé de 1/8 de tour pas plus !
  • purger l'air en poussant à fond le bouton poussoir (4)
  • vérifier que la liaison bouteille/lyre ne fuit pas en pulvérisant de l'eau savonneuse ou le contenu d'une bombe anti-fuite

Contrôler que tout fonctionne :
  • ouvrir les robinets de gaz dans la cellule
  • appuyer sur un des boutons de la plaque de cuisson, le gaz doit sortir, on l'entend, sinon recommencer la procédure


    Voir aussi mes articles :
    .les circuits du gaz