dimanche 21 septembre 2014

Camper à Blaye (Gironde)



























La ville de Blaye est une étape agréable entre Royan et Bordeaux ; il y a même un bac qui fait passer pour 22 € de l'autre côté de la Gironde près de la célèbre ville de Margaux (en fait Lamarque).

Le problème c'est que les campings cars sont tous tassés en rangs serrés au pied des remparts ; il est souvent difficile d'y trouver une place, et si on en trouve une, elle ne fait pas rêver.

C'est pourquoi j'ai choisi d'aller au camping municipal qui est à l'intérieur de la citadelle Vauban ; l'aller et le retour sont spectaculaires (voir photo). Le camping a de grandes places délimitées pour 10€ la nuit. Ce camping est pour moi un coup de coeur : on est dans un endroit superbe, un pan de l'histoire, et la ville est à 15 mn à pied. Les sanitaires sont simplistes mais suffisants.
Il y a même une crêperie pas loin à l'intérieur des remparts qu'il faut absolument parcourir à pied.

Bon voyage !

PS : l'entrée est en sortie de ville en direction de Royan par la côte


lundi 1 septembre 2014

Superviser efficacement son installation solaire


Si vous avez suivi mes différents articles : 
je préconise d'avoir environ 300W de panneaux solaires ; soit 2 panneaux branchés en parallèle (ou en série, peu importe), reliés à un régulateur MPPT de 30A ; ce dernier étant localisé près de la batterie pour avoir des fils de 4 mm2 pour toute l'installation (et nous verrons bientôt l'avantage de cette formule).



La supervision efficace, comment ?

Avec des fils de section ne dépassant pas 4 mm2

Mes recommandations permettent d'utiliser un appareil simple et peu coûteux, utilisé notamment dans le modélisme : le wattmètre.

Un wattmètre est un petit boitier muni d'un afficheur numérique qui sert à mesurer entre un fournisseur d'électricité et un consommateur d'électricité :
  • l'intensité du courant qui circule (Ampères ou A)
  • le nombre d'Ampères/heure (A/h) produits chaque jour
  • la tension (volts ou V)
  • la puissance (Watts ou W)

Ce type d'appareil n'a pas de batterie ; il puise son énergie dans les circuits mesurés, mais il consomme très peu de courant.
De plus il est très simple à installer ; il a 2 côtés, et de chacun sortent 2 fils : rouge pour + et noir pour - ; et magique : ces fils ont une section de 4 mm2.

Si vous ne lisez pas l'Anglais :
  • un des côtés est l'entrée (vers le fournisseur), notée SOURCE ou INPUT
  • un des côtés est la sortie (vers le consommateur), notée LOAD ou OUTPUT
Pour approfondir, consultez cet article du site Autocaravane. Ce site est bon pour le wattmètre, mais mauvais pour les régulateurs MPPT. Il vend un modèle bas de gamme à moins de 100€ qui est en fait un régulateur PWM rebaptisé MPPT (modèle que j'ai testé !).


Avec des fils de section dépassant les 4 mm2

Le wattmètre ne peut pas être utilisé ; il faut alors utiliser les instruments de mesure spécifiques à la marque fournis par le fabricant. 
Ces instruments ne donnent généralement que l'intensité et la tension et en sortie de régulateur.
Je propose d'utiliser en complément voire de les remplacer par une pince ampèremétrique que l'on achète sur internet pour moins de 60€.
Pour ma part j'ai un modèle Trotec qui me donne entière satisfaction.
Je conseille cette solution pour les nombreux camping car dépourvus d'appareils de mesure pour leur installation solaire.






Quelle installation idéale ?




















Pour une connexion des panneaux en parallèle, les wattmètres 1 et 2 placés entre chaque panneau solaire et le régulateur servent à mesurer l'intensité, la tension, donc la puissance fournie par chaque panneau, ainsi que le nombre d'Ampères/heure.
(Evidemment pour une connexion en série, un seul wattmètre suffit !).

A quoi ça sert ? à savoir si :
  • un panneau solaire est meilleur que l'autre
  • un panneau solaire doit être nettoyé (courant faible ou nul)
  • un panneau solaire est en panne (très rare)

Le wattmètre 3 placé entre le régulateur et la batterie sert à mesurer l'intensité, la tension, le nombre d'Ampères/heure fournis par le régulateur à la batterie (évidemment s'il y a du soleil, ça dépend de la charge de la batterie).
A quoi ça sert ? à savoir si :
  • le régulateur est en panne (il ne fournit plus de courant en plein jour et la batterie est partiellement déchargée)
  • de combien d'Ampères/heure la batterie a été rechargée dans la journée par le panneau solaire.

REMARQUES :
  • le nombre d'Ampères/heure est remis à zéro automatiquement quand le wattmètre ne reçoit plus de courant, donc dès que les panneaux ne débitent plus (généralement à la tombée de la nuit)
  • la centrale électrique du camping car indique le nombre d'Ampères/heure disponibles pour la batterie, mais elle ignore comment ils ont été produits
  • Pour raccorder les fils, après étamage, les relier avec des cosses rondes jaunes pour voiture
Une pince ampèremétrique que l'on achète sur internet pour moins de 100€ peut suffire dans un premier temps ; après il est toujours aisé de couper les fils et de poser les wattmètres pour atteindre le top des installations.



Où trouver des wattmètres ?


Sur le site Autocaravane, il y a un bon modèle de 130A mais un peu cher.
On le trouve dans le commerce sous plusieurs marques (PRO-TRONIK, G.T.POWER RC etc).
Sur internet, en recherchant : amazon wattmètre, on le retrouve à 20€ environ.

















Bonne installation ! et mettez moi un commentaire si vous trouvez de nouvelles idées intéressantes.


Mise à jour du 21/01/2016 :
Pour les régulateurs Victron, je vous recommande chaudement l'afficheur MPPT Control (à brancher en aval du régulateur à la place du wattmètre) : voir la fin de mon article : quelle marque de régulateur acheter ?


Voir aussi l'article intéressant du site Autocaravane