samedi 25 avril 2015

Fabriquer son occultation extérieure c'est pas sorcier !


Une occultation extérieure pour le camping car est une nécessité incontournable aussi bien l'été que l'hiver, car le vitrage du pare brise n'est pas double ou triple ! il faut donc isoler par l'extérieur.

La marque la plus connue pour ce genre d'isolation est SOPLAIR.
Pour un profilé, une isolation toute faite coûte environ 250 €, mais pour un intégral c'est environ 600 € du fait de la variété des modèles (et donc de séries moins grandes).
Un de mes ami s'est fabriqué sa propre isolation, et je vous explique comment il a fait pour un prix de revient de 200 € ; vous verrez, c'est super simple.
Il suffit d'acheter un rouleau d'isolant à couche mince en aluminium (il a acheté de l'isobulle, mais il y a d'autres solutions).


Les étapes de réalisation sont les suivantes :

1-tracé d'un gabarit 
Sur un grand plastique de peintre de 5 m par 3 m (5 €) ; vous le scotchez sur le camping car et au feutre indélébile, vous faites des repères par des points : autour des fenêtres, et sur le pare brise. Il suffit d'indiquer les changements de direction.
Ensuite, vous étendez votre gabarit sur le sol pour terminer le traçage à la règle ; puis vous découpez votre gabarit.


2-tracé du support final
Sur le sol, vous déroulez l'isolant couche mince, puis vous posez le gabarit dessus. 
Vous faites ensuite le traçage à partir du gabarit puis la découpe. Vous pouvez mettre quelques bouts de scotch pour maintenir en place votre gabarit.
Ensuite vous découpez le tracé obtenu.

3-finitions par un shipchandler (ou une voilerie)
Vous faites coudre avec du fil à voile (il résiste à l'humidité) un galon résistant à l'humidité en utilisant des points zig zag, sur l'entourage du support final ; coût environ 150 €.
Si votre femme a une machine à coudre, c'est peut être faisable.

4-Pose des fixations sur l'isolant
Sur le support final, dans chacun des 4 coins vous posez un oeillet ovale en inox, qui permettra de fermer un tourniquet lui aussi en inox.




Le tourniquet : partie à poser sur la carosserie






Vous pouvez visualiser les pièces citées à cette adresse. Elles peuvent être achetées chez un shipchandler.

5-Pose des fixations sur le camping car
Ensuite, avec 2 aides vous mettez en place votre support final sur le camping car. Vous tracez un trait au crayon dans chacune des 4 trous des oeillets.
Il suffit ensuite de fixer les tourniquets sur le camping car avec des rivets pop (par exemple). N'oubliez pas de mettre un peu de mastic d'étanchéité !



Voyez le résultat :








NOTA : en opérant de la même manière, pour quelques euros de plus, vous pouvez faire  des protections de fenêtre, sans oublier toutes les ouvertures du toit.
N'oubliez pas de faire coudre une bande élastique plate noire à chaque angle pour pouvoir les fixer facilement.
Vous pouvez aussi faire des protections de roues contre le soleil ardent l'été.

Vous pouvez économiser les travaux de couture en utilisant du power tape de qualité (comme Pattex) en largeur de 5cm. Ce ruban adhésif armé résiste à des températures comprises entre -10 et +70°C.
On colle la moitié de la largeur du ruban sur toute la longueur ; ensuite on rabat l'autre moitié en partant du milieu de la longueur à coller ; une main tire, l'autre appuie. En fait c'est une mauvaise idée, j'ai essayé, ça se décolle.

Une housse pas chère pour ranger l'occultation dans la soute ?
Vous roulez pas trop serré et mettez le tout dans un sac poubelle de 100 litres.






lundi 13 avril 2015

Le jeûne : essayer c'est l'adopter !














Vous vous dites : "qu'est ce que cela vient faire sur un blog relatif au camping car ?" ; eh bien, je viens de faire un jeûne de 11 jours et je trouve les résultats très positifs.
Je vais vous faire profiter de mon expérience, car le faire en camping car est l'idéal pour être dans de bonnes conditions ; en effet, il faut être au calme et faire de la randonnée chaque jour.

Nous allons voir successivement :
  • le jeûne c'est quoi ?
  • le jeune pourquoi ?
  • qui peut jeûner ?
  • comment jeûner ?
  • quel bilan ?




Le jeûne c'est quoi ? 

Le jeûne est une privation de nourriture totale pendant un certains nombre de jours, elle est remplacée par de l'eau de source à boire en abondance.

J'ai vu un documentaire à la télévision sur le jeûne et j'ai été incroyablement surpris de découvrir que :
  • c'est une médecine reconnue par l'état en URSS depuis 10 ans, avec des études scientifiques à la clé, et des résultats stupéfiants
  • En Allemagne un établissement médicalisé accueille des patients pour des jeûnes thérapeutiques ou non
  • aux Etats Unis, des laboratoires financent des études sur le jeûne dans le cadre de la lutte contre les effets secondaires des traitements contre le cancer ; les premiers résultats sont incroyables
Le réalisateur du documentaire a écrit un livre sur le sujet que l'on peut acheter à la FNAC.

Moi bon vivant mais cartésien, j'ai alors été tenté de faire un jeûne pour voir si c'était difficile, ce que l'on ressentait, et qu'en penser réellement.
J'ai aussi repensé à la Bible qui dit que Jésus a fait un jeûne de 40 jours et je voulais voir cela de plus près -) mon esprit Normand !

J'ai parlé de mon intention à ma femme qui n'a pas du tout apprécié mon choix.
Je l'ai rassurée après lui avoir expliqué que :
  • je venais de faire un check up complet et que je n'avais rien de détecté
  • Yannick Noah jeûne chaque année et qu'il est en super forme ; voir l'article
  • j'allais suivre tout seul la méthode Allemande Buchinger, après être allé acheter le livre sur le sujet à la FNAC
J'ai aussi lu le livre passionnant du Dr WILLEM sur le jeûne et la santé en général, et je vous le conseille vivement.




Le jeûne pourquoi ?

Les effets positifs d'un jeûne peuvent être importants :

  • perte de poids : j'ai perdu 5 kg en 11 jours ; je trouve que c'est beaucoup plus agréable qu'un régime
  • 50 % des fumeurs arrêtent de fumer ; il serait intéressant de tester sur toutes les autres addictions
  • le taux de cholestérol baisse (et bien d'autres)
  • les effets secondaires lourds de certains traitements sont minimisés (dont le cancer)
  • certaines dépressions disparaissent
  • guérison de certaines maladies des poumons
  • allègement de la douleur en cas de polyarthrite 
  • des cas de folie sont résolus dans 55% des cas
  • ....



Qui peut jeûner ?

Toutes les personnes en bonne santé peuvent jeûner, même celles qui ont du cholestérol notamment.
Les autres personnes qui le veulent doivent être suivies médicalement, surtout celles qui ont des problèmes cardiaques. 
Elles le peuvent en suivant un jeune Buchinger dans leur établissement de Marbella (Espagne) ou au Nord de la Suisse en Allemagne ; voir leur site web.

J'ai fait un bilan sanguin avant et après jeune pour voir les impacts : aucun dérapage. Je vous conseille vivement d'en faire autant comme preuve et pour vous rassurer.





Comment jeûner ?

Le jeûne, pour simplifier, se déroule en 3 étapes :

  • préparation du jeune : 1 à 2 jours ; elle a pour but de passer progressivement d'une alimentation de 2000 calories par jours à 250
    Pourquoi 250 et pas 0 ? parce que dans la méthode Buchinger, le midi on boit du jus de fruit et le soir un bouillon de légumes
  • jeûne proprement dit : 5 à 40 jours selon les envies
    Le nombre de jours à ne pas dépasser dépend de votre masse graisseuse, car on perd 700 g par jour (pour mon cas personnel)
  • sortie de jeûne : 4 jours ; elle a pour but de passer progressivement d'une alimentation de 250 calories par jours à 1800, donc de revenir à une vie normale




Quel bilan ? 


Pendant mon jeune, j'ai noté toutes mes sensations, mon poids quotidien, ainsi que mon pouls (pris sur l'artère carotide, car c'est plus facile pour moi ; donc sous le menton, à gauche ou à droite).
J'ai suivi les conseils du livre "l'art de jeûner" dont la couverture est en tête de cet article, et qui décrit finement la méthode Buchinger. Tout y est parfaitement détaillé, et il répond à toutes les questions.
Cette méthode est basée sur une la prise de jus de fruit le midi, de bouillon de légumes le soir, et l'exercice physique.

Voici les résultats constatés par étape :
  • préparation du jeune : je l'ai faite en 2 jours : 1 jour avec 3 portions de riz et 1 jour avec 2 portions de riz
    Le 1er jour rien à signaler, sinon que j'ai perdu 1,2 kg.
    Le 2eme jour, j'étais un peu dans le brouillard, mais lucide et j'ai vaqué à mes occupations habituelles. Pas de sensation de faim constatée. J'ai encore perdu 1,2 kg.
  • jeûne proprement dit : je l'ai fait sur 5 jours
    Les 2 premiers jours, chaque jour : j'ai marché 2 fois 1H1/2 à un rythme de 4 km/h ; je me sentais fatigué le soir mais rien de désagréable. Sommeil normal. 
    Pas de sensation de faim constatée.
    J'ai encore perdu 700g. Battements du coeur à 65.

    Les 3 jours suivants, chaque jour : 
    j'ai marché 2 fois 1H1/2 à un rythme de 5 km/h ; je ne suis plus du tout fatigué ; je me sens même en forme et j'ai donc grimpé 4 étages en montant 2 marches à la fois et à un bon rythme - pas d'hypoglycémie et pas de fatigue.
    Sommeil normal, mais raccourci de 1 heure. 
    Pas de sensation de faim constatée.
    J'ai encore perdu 700g par jour. Battements du coeur à 65. Moral excellent. Je constate que ma mémoire est excellente, et certains détails du passé remontent.
    Quel plaisir d'aller au restaurant avec ses amis en les regardant manger sans avoir aucune envie, même des bonnes bouteilles que j'aime -)
  • sortie de jeûne : je l'ai faite sur 4 jours
    Chaque jour : même programme physique que les jours suivants, sauf que je réalimente progressivement.
    Je ressens en moi une énergie intense. Je reprends 200g par jour. Moral excellent. Les selles sont revenues le 5ème jour.

    La notion de satiété et de faim revient assez vite.


EN BREF :
  • pendant le jeûne, sauf les 2 premiers jours, je n'ai jamais ressenti de fatigue ou d'effets secondaires ; ma faim a complètement disparu. Chaque jour, j'ai vaqué à mes activités habituelles en dehors de la marche et de ma sieste d'une 1H.
  • je sors du jeûne avec 6 kg en moins, mais un mois après j'ai repris 2 kg
  • je me sens en super forme, plein d'énergie (normal, car on secrète de la sérotonine pendant le jeûne)
  • mon humeur est au beau fixe et je suis capable de plus concentration notamment dans les travaux intellectuels
  • mon corps s'est déprogrammé de ses gros besoins de nourriture, et je ne me suis pas rué sur la nourriture que j'aime après le jeûne ; j'ai juste goûté par curiosité
  • je suis plus patient et je fatigue moins vite

Dans 1 an je ferai une mise à jour de cet article pour vous dire si les effets positifs ont duré ou pas, si oui combien de temps.
Ce qui est sûr, c'est que je recommencerai !

Pour l'adaptation au camping car, j'ai fait quelques changements à la méthode Buchinger :
  • pendant la sieste quotidienne d'une heure, je n'ai jamais utilisé de bouillotte et c'était très bien ; j'étais quand même chaudement couvert avec les mains posées sur le bas ventre, et je gardai mes chaussures.
  • je n'ai jamais fait de lavement, car je me sentais en forme sans aucun maux
  • en cas de nausées prendre un 1/2 bol d'avoine avec de l'eau et 2 pierres de sucre
  • j'ai adapté les recettes avec ce que j'avais sous la main
  • quand je n'avais pas de produits bio, j'ai passé les fruits ou les légumes sous l'eau chaude en les brossant avec une brosse à ongle dédiée à cet usage ; cela enlève 90% des pesticides, et à mon avis ce n'est pas pire que le bio venu de l'étranger, car c'est le vendeur seul qui certifie le côté bio ; l'acheteur ne contrôle rien
  • emportez un pèse personne, une balance de cuisine, un presse agrume et un tamis fin pour filtrer la soupe de légumes
  • enfin ne conduisez pas les 2 premiers jours de jeûne, après aucun problème
  • dès que vous avez faim, buvez de l'eau à gogo !



Mon avis ? 

Pour se sentir bien avec un surplus d'énergie, pas besoin de faire une thalassothérapie ou une cure thermale, il faut faire un jeûne ; mais pourquoi pas faire les deux ?

La méthode Buchinger a été mise au point par des médecins de médecine générale Allemands qui pratiquent leur méthode 1 fois par an depuis des années et 15 à 25% des Allemands pratiquent le jeûne.

Si vous demandez à un médecin Français, il vous déconseillera le jeûne (car il ignore tout du sujet). 
La médecins Français ont une partie de leur formation continue financée par les laboratoires dont l'objectif est de vendre des médicaments.
Ils ne reconnaissent pas les médecines parallèles dont l’acupuncture, l'homéopathie, l’ostéopathie...
L'ordre des médecins, permet cependant aux médecins de les utiliser !
La France n'a jamais eu autant de médecins, et le désert médical n'a jamais été aussi grand.

Le jeûne ne sera jamais reconnu par la médecine en France, car la recherche médicale est financée par les laboratoires qui ne vont pas se faire hara kiri.
On notera quand même qu'ils sont eux mêmes financés par les contribuables à travers la sécurité sociale.

Mon avis est qu'il appartient à chaque personne se prendre en charge pour éviter au maximum de prendre des médicaments.
Le jeûne peut beaucoup même s'il ne soigne pas tout (comme la médecine d'ailleurs) ; le médecin doit être réservé aux cas graves.

LE PLUS DUR DANS LE JEUNE C'EST DE DECIDER DE LE FAIRE

Le philosophe Mayne de BIRAN n'a t-il pas écrit : "Ce qui distingue l'homme de l'animal, c'est la volonté"


Commencez, comme moi, par un jeûne de 5 jours pour voir (11 en tout) ; et seulement après vous aurez un avis personnel sur le sujet. Il n'y a aucun risque si on le décide quand on est en BONNE SANTE.

Je termine par une plaisanterie, car j'ai dit à ma femme :
"si tu avais jeûné en même temps que moi, on aurait économisé 11 jours de nourriture, le temps mis pour faire les courses, la cuisine, la vaisselle, et le temps du repas".
Je ne vous parle pas de sa réaction -)


Pour terminer, j'aimerais que ceux qui ont testé le jeûne après la lecture de mon article mettent un commentaire pour dire comment il ont vécu le leur.



Bilan un an plus tard :
J'ai repris les kilos que j'avais perdu, mais il faut dire que je me suis privé de rien. En Irlande j'ai mangé beaucoup de frites (les Irlandaises sont les meilleures !) et bu beaucoup de bonne bière.
Le bilan au bout d'un an, c'est qu'au lieu de grossir suite à mes excès, mon poids a été stabilisé.
J'avais le choix de refaire un jeune d'une semaine pour remettre les compteurs à zéro ; je ne l'ai pas fait.
J'ai choisi le jeûne dit intermittent ; chaque Lundi de l'année, je prends le petit déjeûner et je mange à nouveau dès le Mardi. Cela me convient très bien et efface tous les excès de la semaine (quand il y en a).
Si je n'ai pas de gueuleton dans la semaine, je perds entre 200 et 400g, sinon je ne grossis pas.
Je peux travailler toute la journée sans sieste et sans ressentir de fatigue, mais en buvant beaucoup d'eau ; cela me convient très bien, donc je continue à vie !









mercredi 1 avril 2015

Tout sur les batteries cellules en parallèle










J'ai eu de nombreuses questions sur le sujet ; j'ai donc trouvé utile de les regrouper dans un nouvel article, avec bien sûr des compléments.
Pour tirer profit de cet article, vous pouvez lire mes articles suivants :
Comprendre les circuits électriques du camping car
plus loin avec l'électricité du camping car
Choisir et faire durer sa batterie cellule
Déterminer la section des fils électriques


Nous allons voir successivement :
  • Pourquoi plusieurs batteries cellules ?
  • Les circuits qui alimentent
  • Les circuits qui consomment



Pourquoi plusieurs batteries cellules ?


La batterie cellule livrée avec un camping car neuf a une capacité autour de 100 Ah ; elle est suffisante pour une autonomie électrique d'un jour si vous avez la télévision en dehors de l'hiver, après il faut la recharger sur du 220V.
RAPPEL : sur une batterie AGM ou GEL de x AH, vous ne pouvez prélever que x/2 si vous voulez qu'elle dure (exemple : batterie de 100Ah, ne pas utiliser plus de 50Ah, puis faire une recharge complète à 100%).

Si on veut une autonomie plus grande pour du camping sauvage prolongé par exemple, il vous faut 2 batteries de 100 Ah (ou une de 150 Ah si vous n'avez pas de place ou que vous n'êtes pas energivore), voir plus selon votre consommation électrique. Et il faut en plus, idéalement, produire de l'électricité (panneaux solaires, générateurs...).

Si vous souhaitez un bon réfrigérateur qui fasse du froid en pleine chaleur, seul le frigo à compression 12V donne satisfaction ; il consomme 65 Ah par jour en 130 litres.
Si vous avez un chauffage à gas oil qui a besoin de beaucoup d'énergie au démarrage, mettez 2 batteries.
Enfin si vous avez d'autres grands consommateurs de courant comme un humidificateur, vous devez agrandir votre parc.


Comment bien brancher ses batteries en parallèle ?

La capacité d'une batterie est exprimée en Ampères heures (Ah).
Si on branche 2 batteries de 12V et 100 Ah en série, on obtiendra une batterie de 24V et 100 Ah.
Si on les branche en parallèle, on obtiendra une batterie de 12V et 200 Ah.
J'ai bien dit : "on obtiendra une batterie", car le parc de batterie installé est vu par le reste de l'installation électrique comme une batterie UNIQUE avec une borne + et une borne -

Les batteries doivent être achetées en même temps, être de même contenance, de même technologie et de même marque.

Encore faut-il brancher correctement les batteries en parallèle pour qu'elles ne se chargent pas donc ne s'usent pas, à des vitesses différentes. Pour cela utiliser du câble électrique multi-brins de section 16 mm2 à minima (si elle sont contigües, sinon plus).

Le bon schéma est celui ci-après tiré du site la plaisance pratique qui approfondit le sujet :












Les circuits qui alimentent


Les camping car modernes ont une centrale électrique qui contrôle la charge de la batterie et son utilisation. C'est big brother !
Cette centrale est pour nous une boite noire qui fait on ne sait trop quoi, car il n'y a aucune information sur le sujet dans les brochures constructeur :
  • recharge t-elle les batteries de manière intelligente en respectant la courbe de charge liée à chaque technologie de batterie ? ah ! que j'aimerais !
  • Si oui, pour une capacité de batterie maximale de combien d'Ah ?


La centrale électrique reçoit les courants suivants :
  • Quand on roule, l'alternateur produit du courant qui est limité par le coupleur/séparateur ; lisez sur le vôtre la valeur en Ah maximum gérée (c'est sans doute ce que gère la centrale au maximum) ; pour le mien c'est 130 Ah.
  • A l'arrêt, le courant transformé fourni par le 220V.


La question qui se pose est donc : est-ce que les circuits existants vont fonctionner avec une batterie plus grosse ?

La réponse est OUI... mais.
Les circuits du camping car étant conçus pour des batteries de 110 Ah (dans mon cas), la section des fils va être calculée en conséquence, et le courant de charge maximum sera calculé en conséquence : autour de 20A pour les campings cars récents.

Il en résulte qu'un parc de batterie qui pourrait être chargé avec un courant au moins égal à 1/4 de sa contenance (50A pour 200 Ah, 75A pour 300 Ah...), va être chargé avec du 20A, pas plus ; la charge sera donc plus lente et la batterie risque de ne pas souvent être chargée à fond ce qui nuira à son vieillissement.

C'est la raison pour laquelle, si vous suivez mes conseils vous installerez 300W de panneaux solaires ; il ne faut surtout pas passer par la centrale électrique qui va raboter le courant produit à 20A ; il faut les relier directement à la batterie.


Comment charger une batterie à fond ?

La tension maximum fournie par une pile à combustible, plafonne à 13,8 V. Cette valeur est insuffisante pour bien recharger à fond une batterie selon une courbe de charge idéale. 
Pour cela il faut entre 13,6 et 15V selon l'étape de la charge.

Les seuls moyens pour avoir une charge à 100% sont :
  • le 220V (produit par un groupe électrogène embarqué à gaz ou au gasoil, un groupe électrogène portable inverter ; à défaut le camping est ton ami !  -)
  • le panneau solaire (voir mon article : une installation solaire optimale) à relier à la batterie sans passer par la centrale
  • un chargeur avec booster qui permet d'élever la tension
La solution Redarc est pour moi une excellente solution, mais à 600 € !
Elle remplace la centrale électrique pour toutes les fonctions d'alimentation de la batterie dont le rôle se réduit à gérer les circuits qui consomment du courant.
Une alternative est la solution Mastervolt ou Victron.


Quels dysfonctionnements observe t-on dans le camping car ?

En dehors de la vitesse de charge insuffisante pour laquelle il faut être attentif et qui n'altère en rien les circuits électriques, vous serez probablement comme moi, surpris de constater que votre centrale ignore votre nouvelle batterie.
Sur mon Hymer de 2005, on peut paramétrer la valeur en Ah de la batterie ; je me dis : super !
Après réglage, il affiche toujours 110 Ah ; donc le % de charge est faux ; ce qui est bon c'est la tension mesurée aux bornes de la batterie (12,2V indique une batterie déchargée à 50%, 13,8V une batterie chargée à 100%). 

Cette indication est suffisante car une batterie ne doit pas être déchargée à plus de 50% pour une batterie AGM ou Gel si on veut atteindre le nombre de cycles annoncés par le constructeur ; par ailleurs, elle doit être rechargée à 100% entre 2 cycles de décharge.
RAPPEL : si on décharge la batterie de 80%, et cela ne pose pas de problèmes, le nombre de cycles est réduit de manière importante ; donc la batterie rend l'âme plus vite.




Les circuits qui consomment

Si vous n'ajoutez aucun gros consommateur de courant, vous n'aurez aucun problème de ce côté.
Par contre, tout gros consommateur ajouté doit être relié directement à la batterie (en n'oubliant pas un fusible rapide).
Pourquoi ? parce que le diamètre d'un fil électrique dépend de l'ampérage qui le traverse et de la longueur du fil entre l'appareil et la batterie. 
Or l'installation faite en usine n'a pas de pré-câblage pour de gros consommateurs.



Les solutions alternatives

Une solution plus onéreuse, mais plus souple est d'utiliser un boitier électronique de gestion des batteries.
Cette solution est intéressante si :

  • votre 2ème batterie de service est éloignée de la première
  • votre 2ème batterie de service est de marque ou de capacité différente de la 1ère (ou achetée pas en même temps)
La société NDS propose 2 bons produits :
On met l'appareil NDS entre le câble de l'EBL (centrale électronique) qui alimente la batterie de service 1 et les batteries 1 et 2.

Si vous avez des panneaux solaires, on peut en mettre un coupleur/séparateur entre le régulateur solaire et les 2 batteries ; ainsi les panneaux solaires rechargeront les 2 batteries.
Solutions commerciales possibles :







Voir aussi

Comment produire son électricité
plus loin avec l'électricité du camping car
La consommation électrique quotidienne d'un camping car
Faut-il acheter des panneaux solaires ?
Le contrôleur de batterie
L'énergie à bord du site Voilelec
Etude approfondie sur les batteries
Résumé sur les batteries
L'entretien d'une batterie
L'alternateur en détail


Mon souhait : les constructeurs doivent livrer des centrales électriques qui puissent gérer finement tous types de batteries, dont les lithium ; ils doivent donc pouvoir recharger la batterie avec un courant de 50A en cas de besoin et non avec 10A, maximum 20A comme actuellement.