mardi 1 novembre 2016

La norme Euro 6









Cet article concerne les moteurs diesel, car si on fait moins de 20.000 kms par an, pour une voiture particulière on a intérêt économiquement à prendre un moteur essence... sachant que presque tous les campings cars sont diesel.

On me pose souvent la question : je distingue comment un véhicule Euro 5 d'un véhicule Euro 6 ?
Alors je vous ai concocté un petit article relatif à TOUS les véhicules diesels.
Il concerne donc votre camping car, mais aussi votre voiture particulière.


Un petit historique

Le moteur Diesel a toujours été utilisé pour les moteurs puissants sur les camions notamment.
Il s'est développé pour les voitures particulières suite à une vision stratégique des gouvernements Français successifs (de tous bords politiques) : nos constructeurs sont meilleurs en Diesel : aidons les, c'est bon pour l'emploi !
On a donc baissé le prix du Diesel et les consommateurs se sont rués sur la bonne affaire.
Bonne affaire, pas si sûr, car un moteur Diesel coûte plus cher à l'achat qu'un moteur essence ; mais personne n'a dit que sur la durée de vie du véhicule, le moteur Diesel est plus cher à l'entretien (d'environ 20%) et aussi moins fiable (depuis le durcissement des normes écologiques).
Les nouveaux moteurs essences de petite cylindrée (downsizing), de construction plus complexe que les anciens, doivent logiquement être moins fiables sur leur durée de vie.

Le récent Volkwagengate (un dispositif intelligent, pendant les tests d'homologation, baissait l'émission de gaz nocifs) a forcé l'état Français à se poser des questions sur la pollution des moteurs Diesels. 
Les résultats sont stupéfiants : les meilleurs émettent 2 fois plus de particules que les valeurs d'homologation (Peugeot/Citroen) ; les moins bons émettent 5 fois plus de particules que les valeurs d'homologation (Renault) et avec des moteurs Euro 6 (voir sur le sujet le rapport Royal) !

Tout ceci explique en partie pourquoi TOUTES les grandes villes du monde sont très polluées. La conséquence : un grave problème de santé publique.

Pour respecter des normes encore plus contraignantes, les constructeurs font des véhicules de plus en plus chers et aussi de plus en plus complexes (donc moins fiables) ; la norme actuelle est la norme Euro 6. Mais elle va encore se durcir à l'avenir.


Les moteurs Euro 6

Quelles sont les 2 techniques en compétition ?
Le piège à Nox a été adopté par Renault, Nissan (voitures particulières), Volvo, Hyundai, Fiat et Iveco, car peu chère à mettre en place, même si très inefficace.

Le SCR a été adopté par tous les autres constructeurs et par Renault pour les utilitaires.
Cette technologie de très loin la meilleure nécessite l'adjonction au moteur d'un liquide appelé AdBlue. Tous les constructeurs passeront progressivement à cette technique qui restera donc la seule en lice dans le futur.

Donc retenez : les porteurs de campings cars Euro 6 : Citroen, Renault, Mercedes, Ford et VW ont la bonne technologie.
Les porteurs FIAT et IVECO ont la mauvaise technologie : HONTE à eux ! les moteurs Fiat sont super polluants.
Si vous avez la fibre écolo, vous savez maintenant quels porteurs acheter.
Notez au passage qu'entre un Euro 5 Fiat et le même modèle en Euro 6, la différence de nocivité est minime.

Comment reconnait-on un véhicule Euro 6 ?
Pour les véhicules à technologie piège à Nox, il n'y a pas de réservoir supplémentaire.

Pour les véhicules de technologie SCR, il a une trappe supplémentaire (voir la photo en haut de cet article), pour ajouter du liquide AdBlue.
Il y a donc un nouveau réservoir spécifique qui peut contenir jusqu'à 20 litres de produit (variable selon les constructeurs).
Un voyant est donc ajouté au tableau de bord pour indiquer de recharger le réservoir, environ 2000 kms avant la panne sèche.

Et ça consomme beaucoup d'AdBlue ?
Comptez 1 litre pour 1000 kms en moyenne. Donc un réservoir de 18 litres permet de tenir 18.000 kms (cas du Mercedes Sprinter).
Dans les stations services, évitez les distributeurs pour poids lourds dont la pression est trop forte pour un petit utilitaire.

Pour quel coût ?
Une mise à niveau d'AdBlue est incluse dans le forfait de révision des concessionnaires ; comptez 90 € tous les 18.000 kms.
Bien sûr les plus malins peuvent faire le plein d'Adblue eux mêmes ; un bidon de 10 litres coûte environ 20 € ; mais attention : si vous dépassez le niveau max, le réservoir se déformera et devra être changé.

L'impact de la norme sur les alternateurs
A partir de la norme Euro6, les alternateurs donnent de l'électricité qu'en cas de besoin (donc plus en continu) ; c'est fâcheux pour les campings caristes !
Heureusement, des dispositifs électroniques commencent à être commercialisés pour pallier ce problème ; voir mon article sur le sujet.




Le futur

Les normes devenant de plus en plus contraignantes dans le temps, les constructeurs vont ajouter de plus en plus de dispositifs qui vont augmenter le prix et surtout la complexité des véhicules. C'est la même problématique que pour les centrales atomiques.
Et la grande question est : à partir de quel coût exorbitant on remet à plat le système et on change de technologie ? et aussi, plus on ajoute de complexité, plus on diminue la fiabilité.

Personnellement je ne croit pas au développement massif de l'électrique, car on produit de l'électricité avec quoi ? avec des centrale thermiques polluantes ou des centrales nucléaires hyper dangereuses, onéreuses et dont on ne sait que faire des déchets.

Peut être des moteurs à hydrogène ?

Pour moi, l'avenir des campings cars dans moins de 10 ans est un moteur à essence à compression variable. Ce moteur existe déjà ; il a été mis au point par la Société Européenne MCE-5 (subventionnée par la CEE) ; les premières voitures qui utiliseront bientôt ce moteur seront ....Chinoises ; un comble !
Les atouts vérifiés de ce moteur essence : pollution très inférieure a tout moteur diesel à prix équivalent, avec une consommation identique (voire inférieure), à puissance identique.
Nissan et  Renault sont aussi en train de mettre en oeuvre un moteur à essence propre : lire l'article

Alors, vivement demain !

Il convient de noter que l'actuel malus écologique ne repose que sur la valeur des émissions en CO2 (gaz carbonique) des véhicules ce qui pénalise les moteurs essence. Comme les Nox qui sont très nocifs ne sont pas pris en compte, on constate que les moteurs diesels échappent le plus souvent au malus écologique : un comble !


Voir aussi les sites web :
lecampingcarlesite qui explique les différentes technologies
myaddblue qui permet de tout savoir sur l'adblue, dont la capacité des réservoirs





6 commentaires:

  1. Bonsoir, si j'ai bien compris votre article, et, en conclusion, il semblerait que nous soyons en face de la plus grande des escroqueries du siècle !!Dans le silence total et dans le dos de M. Toulemonde alors qu'il est le principal intéressé, on sort un moteur nécessitant des technologies et manipulations particulières ''dont on oublie totalement'' de lui causer sérieusement lors de son achat, avec son argent à son insu !!Mais dans quel monde vivons-nous ?? Quand cela va t-il s'arrêter ces supercheries continuelles. Je pense que si cela continue nous allons nous retrouver devant une défiance totale .Et qu'il faudra avoir 2 licences 3 masters et un doctorat pour aller acheter une petite cuiller et surtout pour s'en servir et savoir combien il faudra manger de pots de yaourt avant de la jeter !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont les dérives du capitalisme non régulé ; on a le même problème, malheureusement, avec la nourriture industrielle (entre autres).
      Cordialement

      Supprimer
  2. Bonjour
    Système intelligent ne convient pas pour parler de l'affaire Audi/Wolksvagen qui a développé, fabriqué et installé sur ses véhicules un logiciel pour TRICHER sur le niveau de Co2 dégagé dans l'atmosphère. Ceci afin de se faire passer pour un bon élève et encaisser des millions d'euros de la part de l'état français et de l'Union Européenne.
    Cordialement alain grieu

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    J'ai un HYMER MLi 580 sur porteur Mercedes Sprinter Euro 6 de janvier 2016 et j'ai eu le problème de charge avec l'alternateur "intelligent" qui, dès que la batterie porteur est chargé ne débite plus, SAUF à rouler en code car il y a consommation et l'alternateur se remet à fournir.
    HYMER a réglé le problème en rajoutant un booster VOTRONIC 40 A. (Chez PILOTE c'est un booster REDARC).
    J'avais fait paraître ce fait dans la revue "Le Monde du camping car" pour informer les lecteurs et acheteurs potentiels.
    Le problème est réglé chez HYMER mais aussi chez PILOTE et peut être d'autres constructeurs mais je n'ai pas suivi chaque marque.
    A vous de poser la question avant un achat.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    Avant de faire haro sur le baudet diesel avec les vertueux et les non vertueux, voulu surtout par les politiques "bobos socialos écolos parisien" et consorts. Il faudrait peut être regarder ceux qui polluent le plus: poids lourds, avions et usines à produits chimiques.Il est si facile via les voies de presse de taper sur le diesel automobiles mis au pinacle il y a encore cinq ans en arrière. tout n'est qu'une question d'argent et de pis-aller style je mets du bleu dans un autre réservoir pour polluer moins: c'est emplâtre sur une jambe de bois. tout le monde attend la révolution qui remplacera les énergies fossiles; mais lorsque ces nouvelles technologies sortiront il y aura encore des "gaulois" qui trouveront que ça va faire mal à la santé comme les éoliennes, les ondes téléphones etc...
    les normes euro6 sont sortie avec du blue ou sans ça pollue moins qu'avant et bien faisons avec. Que ce soit Ford, Fiat ,Citroën etc.. comme porteur on s'en fout ce n'est pas nous qui polluons le plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait juste.
      Comme disais Coluche : les hommes seront tous égaux, mais certains plus que d'autres !

      Supprimer

Saisissez vos commentaires