lundi 15 février 2016

Hymer Fiat : installation de 4 caméras vidéos

Cliquez sur une photo pour l'aggrandir.

Pourquoi brancher 4 caméras vidéo ? (très discrètes)
Pour piloter le camping car sans angoisse dans les moments très délicats.
Pour plus de détails, lisez mon article mieux piloter un camping car avec 4 caméras vidéos.

Je vais détailler ce que j'ai fait pour mon intégral Hymer Fiat BC564 de 2005, sachant que l'installation se fait en 8 heures pour 200€ environ ; il faut juste être deux personnes au moment du passage des fils.
Pour les 3 cameras avant, les explications sont valables pour la plupart des intégraux Hymer. Cela donne aussi des idées pour tous les autres types de camping car.

Pour le démontage des aérateurs et de la boite à gant voir mon article : Hymer Fiat, installation d'un ampli auto radio. (nécessaire pour ramener les fils de la caméra arrière vers l'avant).

Nous verrons successivement :
  • Quel matériel ?
  • La pose
  • Trucs et astuces


Quel matériel ?

Il faut un moniteur 7  avec splitter et 4 ports vidéo et le tout fonctionnant en 12V. Le splitter permet d'afficher simultanément les 4 caméras qui sont toutes encastrées donc discrètes.
L'achat se fait sur des sites chinois en Français.
Pour les intégraux prendre uniquement un écran 7 pouces à cause du lit qui descend (pour les autres on trouve des écrans 9 pouces).

Les sites fiables sont aliexpress.com, et ligthinthebox.com.


Mes recommandations  issues de mon expérience :
Poser une caméra à l'avant au dessus du parebrise et une à l'arrière en dessous du feu stop haut ; commandez un kit complet (les caméras sont livrées avec des rallonges vidéos RCA de 6m).
Commander aussi 1 rallonge RCA de 10m pour la caméra arrière (la mienne était déjà installée).

Pour une capucine ou un profilé, une caméra encastrable sera posée sur une surface presque horizontale à l'avant (pour voir devant).

Pour le délai de livraison, comptez un mois, mais ne vous inquiétez pas.


Dans la livraison on aura donc : le moniteur 7 pouces, 4 caméras encastrables, et tout le matériel nécessaire à la pose sauf la rallonge en fil électrique.
Toutes les caméras sont étanches à l'immersion (IP68).

Le moniteur se connecte à un câble terminé par 4 prises vidéos RCA jaunes (1 par caméra) et 2 fils rouge et noir pour l'alimentation électrique. Les autres fils sont inutilisés.
Les 4 caméras ont toutes un câble de 40 cm terminé par 1 prise RCA jaune pour le signal vidéo, et 1 RCA rouge pour le raccord électrique. En plus il y a par caméra : 1 rallonge vidéo de 6 m et une rallonge électrique d'1 m.

Les instructions de montage sont inutilisables comme souvent, donc je vais expliquer. Le manuel de montage est en Anglais (mais inutile).

Il y aussi une télécommande très pratique. La pile CR025 ne fonctionnait pas ; je l'ai remplacée sans problèmes par une CR032.

Sur cette télécommande :
  • la touche bleu foncé ou grise (en haut à gauche) sert à choisir le MODE d'affichage à l'écran par appuis successifs : 1 seule caméra, ou 2 ou 4 à la fois.
  • la touche menu déroule le menu par appuis successifs, puis les touches de direction permettent de faire le choix. Allez dans "Language" pour mettre en Français
  • Une subtilité : chaque image de caméra peut tourner de 90° en affichage écran pour la mettre droite ; il suffit pour cela d'afficher l'image de la caméra, puis d'utiliser les touches de direction.


Autres matériels nécessaires
  • du sika 291i (ou 221i) blanc pour les joints extérieurs
  • 20 m de fil électrique 2 brins noir/rouge pour rallonger ceux des caméras
  • scotch noir d'électricien
  • cosses bleues et rouges rondes pour électricité de voiture
  • rallonge vidéo pour la caméra arrière selon la longueur du véhicule. Pour un 6 mètres, il faut une rallonge de 10m (mais la caméra est livrée avec un cordon de 6m + celui de 10m que vous avez commandé : vous avez donc un potentiel de 16m de long).
outils nécessaires
  • visseuse portative avec têtes allen et autres standards ; rallonge de support d'embout
  • perceuse
  • forêt métal de 4, 12 mm
  • pince à sertir les cosses de voiture
  • tournevis d'électricien
  • voltmètre pour contrôler le branchement électrique


La pose

Il faut bien réfléchir avant pour gagner du temps après.

On ne démarre pas la pose avant d'avoir répondu aux 4 questions :
  • où positionner les caméras avec un bon rapport : efficacité/facilité de pose ?
  • Où rassembler le gros paquet de fils pour le raccordement au moniteur ? sachant qu'à la fin, les fils ne doivent pas être apparents
  • où brancher l'électricité ?
  • où passer les fils ? ce doit être facile, mais discret
Dans ce qui suit, je vous détaille mes choix.


1-Positionnement des caméras

Dans ce qui suit, je parlerai de caméra avant (AV) pour voir vers l'avant, de caméra arrière (AR) pour voir vers l'arrière, de caméra latérale avant gauche et droite (AG et AD) pour voir sur les côtés.

Les caméras latérales, idéalement, doivent être placées sur les côtés avant, dans le prolongement horizontal des clignotants, et le plus près possible du pare-choc avant (mais sur des parois parallèles aux flancs du camping car).
Je trouvais que c'était trop de travail pour moi, et j'ai placé les caméras avant près des portières pour déboucher facilement sur le tableau de bord, comme sur la photo ci-dessous (elles sont 20 cm en recul par rapport à l'idéal) :





Les trous faits avec la scie cloche fournie sont symétriques des 2 côtés.
Leur axe est situé : verticalement à 1,5 cm du bas du joint caoutchouc, et horizontalement à 7 cm de la gouttière blanche.

L'épaisseur de la carrosserie avant en polyester est d'environ 1 cm (ensuite il y a de l'isolant).










La caméra arrière est positionnée en haut du panneau arrière sur une surface plane, et au milieu du stop rouge. Voir la photo ci-après :






Le câble vidéo passe en horizontal à l'arrière jusqu'à la paroi côté passager, puis descend à l'arrière pour rejoindre le sol vers le siège passager en passant sous le seuil de porte.
Le câble électrique peut soit rejoindre l'avant si l'on veut une fonction rétroviseur en roulant, soit rejoindre le circuit électrique de la marche arrière.
Dans mon camping car, les 2 fils qui sortent du trou arrivent dans le placard haut de la salle d'eau, donc ils sont invisibles.



La caméra avant est installée au dessus du parebrise. 
Elle est positionné au dessus du parebrise, centre horizontal (à 1,32m d'une des 2 gouttières blanches), et à 17cm au dessus de la partie haute du verre de parebrise (c'est une surface quasi verticale). 

Voir la photo ci-après :





Avant de percer le trou, le lit doit être abaissé, et au centre avant du rideau de lit, en bas, faire glisser (gauche et droite) les 2 arrêts en plastique pour permettre de lever le rideau.
Les fils vont vers l'avant gauche en se cachant dans la bande de tissus parallèle au pare brise, pour descendre vers le tableau de bord (côté conducteur) en utilisant l'espace entre le pare brise et la boite de rangement du rideau Remis.







2-Rassemblement des fils

Le tas de nouille des fils de connexion est rassemblé à l'avant, sous le dessus de la boite avant passager, comme l'illustre la photo ci-dessous :


Pourquoi  ? parce que c'est un endroit libre, central et facile d'accès.
Y sont centralisés les 4 câbles vidéos des caméras, les câbles d'alimentation électrique du moniteur et des 3 caméras avant, la caméra arrière étant branchée sur un feu arrière (car je vois à l'arrière par une fenêtre, sinon brancher en permanence à l'avant).

J'ai repéré chaque cordon vidéo à l'encre indélébile : AD (avant droit), AG (avant gauche), AR (arrière), AV(avant).
J'ai ensuite repéré pour les 4 embouts vidéos la chaîne d'affichage après avoir branché le moniteur et une caméra.  Afficher les 4 caméras sur le moniteur, puis inscrivez sur chaque prise RCA jaune du moniteur les chiffres 1 à 4 (selon ce qu'on lit à l'écran) ; cela facilite ensuite le branchement des caméras et la maintenance.




3-Branchement de l'électricité

Pour le matériel avant, le courant électrique est pris sur l'allume cigare le plus proche ; il remonte (fils rouges et noirs) vers l'endroit central pour alimenter le moniteur et les 3 caméras de l'avant.

Pour accéder à l'allume cigare, il faut démonter toute les vis visibles du support allume cigare, puis de la boite à gant. Quelques vis sont cachées et à enlever :
  • au fond du porte gobelet il y a une vis. On enlève le dessus du porte gobelet qui laisse apparaître 2 vis
  • à droite du support allume cigare, 2 vis sont cachées par le bloc boite à gant que l'on pivote vers la droite
Enlever les bouches à air de la partie avant droite.

Pour le matériel arrièrele courant électrique est pris sur un des feux arrières, ou sur une arrivée 12V si vous voulez un affichage permanent de l'arrière.

Connecter toute l'électricité (des rallonges sont nécessaires), avant les essais des caméras. 




3-Passage des fils

Pour les caméras avant
Pour passer les fils, il faut démonter toutes les vis sur la surface horizontale du tableau de bord et enlever le rail de guidage du rideau Remis, plus 3 vis verticales à droite et à gauche.
Pour les 2 caméras AD et AG, les trous sont faits avec la scie cloche livrée pour la profondeur d'encastrement de la caméra, puis au forêt métal (de 6 à 12 mm progressivement ).
Les trous étant faits, passer les fils des caméras (il faut être deux). Brancher chaque caméra sur le moniteur pour voir s'il y a une image (il faut quand même mettre le contact !).

Ensuite seulement commence l'étape de remontage avec camouflage des fils.
Les fils du moniteur et des 3 caméras avant, le câble vidéo de la caméra arrière, passent sous le tapis du tableau de bord en se dirigeant vers un trou fait sur le tableau de bord qui permet d'aller vers le point de rassemblement.

Ce trou est fait à la scie cloche (diamètre 18 mm) ; son centre est situé à :  2 cm de la partie bois du tableau de bord, sur la partie en plastique comme le montre la photo, et à 5 cm de la partie droite du support mobile central.
En mettant mon GPS Garmin devant je vois 2 écrans en enfilade d'un seul coup d'oeil, nickel !
Par contre si vous voulez fixer une tablette sur le support qui se relève : impossible de voir les 2 écrans ; dans ce cas décaler le support du moniteur à gauche de la partie qui se relève.




Le moniteur a été fixé au tableau de bord (avec 4 vis inox) pour ne pas gêner la visibilité, et aussi la vision du GPS. Un trou a été fait dans le tissus pour passer son câble.

Pour aller du trou vers le lieu de rassemblement, j'ai utilisé un gros fil électrique rigide auquel j'ai scotché les fils à passer.

Quand tout ce travail a été fait, il ne reste plus qu'à faire les finitions.





4-Finitions

  • Pour la fixation par vis sur bois ou métal, j'ai utilisé des vis auto-taraudeuses en inox de 4/30.
  • les têtes des caméras ne rentraient pas bien dans le trou. J'ai coupé les 4 ailettes en métal, puis j'ai enduit le corps, puis la collerette de Sika. Mise en position, avec contrôle sur le moniteur.
    Si la paroi était en tôle, les ailettes permettraient à la caméra de tenir par emboîtement (pulvériser dans ce cas un vernis sur les ailettes avant pose)
  • Pour les caméras avant et arrière, les trous ont été entourés de papier de masquage, ensuite l'étanchéité est faite avec du Sika qui est injecté de l'intérieur jusqu'à ce qu'il ressorte un peu vers l'extérieur. Il suffit alors d'enlever le surplus puis d'enlever le papier de masquage.
  • Dans le lieu central de rassemblement des fils, j'ai fixé les fils par type avec un collier rilsan pour éviter qu'ils ne bougent
Il ne reste plus qu'à remonter tout ce qui avait été démonté.



Trucs et astuces

  • scie cloche : prépercer à 4mm ; elle se bouche régulièrement, donc la déboucher (même si 2 scies cloches sont livrées !)
  • ne fixer les caméras qu'après visionnage à l'écran et obtention d'images conformes à l'attente (si l'image est à l'envers, retourner la caméra)
  • en affichage 4 caméras, pour changer une image de place, il suffit de débrancher son cordon vidéo pour le brancher sur une autre entrée jaune du moniteur (1 à 4)
  • avant de mettre du Sika : dépolir au papier de verre, puis dégraisser à l'alcool à 90° ou au substitut d'acétone et protéger par du ruban de masquage les alentours du trou
  • je viens de découvrir le Koltout de Cyanolit (plus facile à trouver que le Sika et qui existe en blanc ou en translucide), il peut remplacer le Sika 221i ou 291 (tient pour des températures comprises entre -30°C et +80°C avec des pointes possibles à +120°C, résistance de 25 kg par cm2)
  • pour maintenir les câbles dans des endroits cachés, j'ai utilisé du Cyanolit KolPlus en ruban (très efficace)
  • On peut utiliser une rallonge audio avec des prises RCA que l'on trouve dans les grandes surfaces pour 6€ les 5m
  • DIVERS : quand vous commandez en Chine, vous êtes exonéré de frais de douane jusqu'à 100€ (130 est toléré), au delà on fait 2 commandes.
  • pour changer une caméra posée c'est très facile : avec une pince ou une clé plate faire pivoter d'un tour la caméra, débrancher les 2 prises RCA, sortir la caméra (2mn chrono)



Ceux qui veulent faire beaucoup plus simple pour l'avant, peuvent installer un radar électromagnétique, comme celui de chez Beeper.


Voir aussi l'article du site autocaravane.fr



dimanche 7 février 2016

La fiabilité des campings car d'occasion par marque

Résultat de recherche d'images pour "fiabilité"


Suite aux nombreuses questions et à la participation active du bloggeur Franck69, pour éviter les répétitions et faciliter vos recherches,  j'ai créé cet article qui évoluera au fil du temps.
Les commentaires en petits caractères sont les précisions très intéressantes apportées par Franck.

Pour toute question sur les moteurs, voir mon article sur les véhicules porteurs.
Pour le prix d'achat, voir mon article :  Quel prix pour un camping car d'occasion ?
Voir aussi mon article : acheter à un professionnel ou un particulier ?

Un achat d'occasion, même récent, ne vous interdit pas de consulter mon article : bien acheter un vieux camping car d'occasion
Evitez les suspensions pneumatiques qui ne se réparent pas partout.

Avant l'an 2000, de nombreux campings cars sont mal construits ; quelques marques sont à conseiller : 3C Cartier, Le Voyageur, Burstner, Hymer ; nous déconseillons toutes les autres marques.
Fuyez tous les intégraux à part Hymer et Le Voyageur.
Evitez les fourgons avant l'an 2000 qui présentent des problèmes de corrosion.

Entre l'an 2000 et 2016, lisez nos appréciations.
Pour les intégraux de moins de 10 ans, Franck recommande Hymer Frankia Burstner.

A partir de 2016, il n'y a plus de camping car vraiment mauvais.

Ce que l'on observe dans le temps, c'est que toute bonne marque réputée rachetée par un grand groupe (notamment Trigano), a ensuite baissé en qualité (c'est le cas notamment de Le Voyageur, Font Vendôme, Camperêve etc...).

Pour un achat en neuf ou d'occasion récente, je rappelle qu'un concessionnaire de la marque compétent est indispensable pas trop loin de chez vous.

Je cite les camping car low cost ; ce sont de vrais campings car qui répondent à un vrai besoin financier, mais dont la qualité est inférieure ; ça ne les empêche pas de faire des heureux ! (comme les Dacia Duster)

J'ai trouvé un lien sur internet qui permet de télécharger pour chaque marque, le catalogue de la marque pour l'année que vous recherchez ; c'est sur le site de petites annonces : web-campingcar.com


La présentation qui suit est faite par ordre alphabétique des marques.

Les marques non citées sont des marques diffusées de façon confidentielle ou des marques ayant disparu.


Précisions

Les campings cars Dream, Joint, Scharky SEA, Moncayo, Oxygen, Mirage, Sun Roller et Vilamobil ne sont plus fabriqués et c'est tant mieux, car ils présentaient de nombreux problèmes.
Mooveo, marque bas de gamme disparue ; appartenait au groupe Pilote.
Les Arto sont de bons campings cars (groupe Niesman Bischoff qui fabrique du haut de gamme).
Bons aussi les Wingamm sans ossature bois et tout en résine.


3C Cartier
Ce producteur artisanal fait du haut de gamme de qualité : cellule monobloc en polyester (ce qu'il y a de mieux) et aménagement à la carte selon les choix du client. La menuiserie est réalisée par la société Brisebras qui est orfèvre en la matière.
Vieillit très bien. Fiable et durable.
Acheter de préférence les modèles à partir de l'an 2000, la cellule monobloc ayant un grand coffre arrière, mais ceux avant l'an 2000 vieillissent très bien.
Site du constructeur


Adria
Camping car moyenne gamme/haut de gamme, bien construit à partir de l'an 2000, mais avec des mauvaises surprises possibles.
Ossature bois à moitié abandonnée à partir de 2016 : seuls les hauts et les bas sont maintenant protégés de l'humidité.
Bons fourgons.
Site du constructeur
Forum Adria





Arca
ARCA Société italienne qui a été rachetée par le groupe TRIGANO.
Positionnée haut de gamme et design. Peut être des difficultés si besoin de pièces détachées.
Ossature bois abandonnée à partir de 2016. 

Site du constructeur
Forum Adria




Autostar
Camping car moyenne gamme, bien construit, mais avec des mauvaises surprises possibles.
Adria est meilleur qu'Autostar.
Ossature bois bois abandonnée en 2015.
Avant 2015 :
Athènor est le haut de gamme Autostar. Chauffage central Alde et châssis Alko. 
Comme beaucoup de camping cars ossature bois, Autostar était aussi sujet aux infiltrations d'eau ! L'avantage est qu'on le voit assez facilement car il y a beaucoup de tissus sur les parois y compris le ciel de toit. Verifiez les tâches et endroits mous un peu partout. Si possible allez chez un pro faire un test d étanchéité.



Bavaria
Camping car moyenne gamme, moyenne qualité (les mêmes que les Pilote).
Evitez les intégraux d'avant 2004.
Abandon de l'ossature bois en 2015.
Bavaria c'est du Pilote. Même marque et mêmes technologie globalement en même temps. Bavaria a été créé par pilote afin de dédoubler les concessions exactement comme challenger et chausson. Au départ Bavaria n'était que l'entrée de gamme puis Mooveo a rempli cette tâche et Bavaria est aujourd'hui la même gamme que Pilote. Seule la décoration change.
Site du constructeur
Forum Bavaria



Benimar
Camping car moyenne gamme, bien construit, mais avec des mauvaises surprises possibles.
Abandon de l'ossature bois en 2015. 
Benimar appartient au groupe Trigano. 2 finitions: Tessoro entrée de gamme et Mileo haut de gamme. 2014 structure polyester plutôt bien faite. Un équivalent à chausson ou challenger en moins cher. Marque qui monte. Bon SAV. Bien placé en prix
Site du constructeur



Burstner
Camping car moyenne gamme, bien construit même avant l'an 2000. Les collages des différents panneaux résistent bien dans le temps.
Abandon de l'ossature bois en 2015.
Site du constructeur
Forum Burstner



Camperêve
Bons fourgons, mais avec de nombreux problèmes de finition sortie usine.
Site du constructeur



Carado
Camping car low cost fabriqué dans la même usine que les Sunlight.
Les ciels de toit peuvent se décoller avec le temps.
Surveiller les chants de meubles pour l'étanchéité.
Toujours avec ossature bois.
Site du constructeur



Carthago
Camping car haut de gamme bien construit, mais certains modèles ont des problèmes et le SAV est déplorable.
Fiable et durable.
Pas d'ossature bois.
Site du constructeur




Chausson/Challenger
Camping car moyenne gamme, mais dont la qualité s'améliore d'année en année, surtout à partir de 2007. Je suis négatif sur mes véhicules d'avant 2010.
Eviter les modèles avant l'an 2000 qui vieillissent très mal (tôle an aluminium qui perfore suite à une mauvaise isolation et une faible épaisseur).
Entre 2000 et 2007 :
Les ciels de toit peuvent se décoller avec le temps.
Surveiller les chants de meuble et l'étanchéité du grand lanterneau avant qui a tendance à se déformer et faire du bruit.
Ossature bois à moitié abandonnée à partir de 2016 : seuls les hauts et les bas sont maintenant protégés de l'humidité.
Site du constructeur Chausson
Site du constructeur Challenger
Forum Chausson/Challenger



Dethleffs
Camping car moyenne gamme, bien construit.
Les Globebus vieillissent bien.
Abandon de l'ossature bois en 2015.
Site du constructeur
Forum Dethleffs



Eriba
Camping car moyenne gamme, bien construit. Marque disparue.
Ossature en acier et l'acier rouille avec le temps !



Euramobil
Camping car haut de gamme, bien construit.
Marque Allemande rachetée par Trigano et ayant toutes les peines du monde à repartir. Marque mal connue chez nous et donc décote plus importante.
Abandon de l'ossature bois en 2015.
Site du constructeur



Fleurette
Camping car moyenne gamme, bien construit ; fiable et durable ; toujours avec une ossature bois. 
Un haut de gamme existe sous la marque Florium.
Site du constructeur
Forum Fleurette



Font Vendôme
Bons fourgons, dont la qualité baisse depuis leur rachat. 
Site du constructeur


Frankia
Haut de gamme du groupe pilote, avec souvent un châssis Alko.
Bien construit et vieillit bien.
Site du constructeur
Frankia est une marque allemande appartenant au groupe pilote. Elle nous a apporté le double plancher, les soutes garages et énormément d'innovation. Depuis 2003 ossature alu polyurethane absolument top. Revêtement polyester y compris dessous. Menuiserie haut de gamme très bonne isolation. Bref pas grand chose à dire hormis que le réseau français est minable... et donc le SAV aussi.. carthago moins fiable que frankia mais belle image car bonne présence chez nous... 


Hymer
Bon camping car moyenne/haut de gamme. Eviter les moteurs Ford 130 CV (d'ailleurs abandonné maintenant par Hymer).
Evitez les  BR598 et BR599 fabriqués autour de l'an 2000 qui sont des Hymer bas de gamme.
Ossature bois abandonnée dès 1996.
Fiable et durable.
Site du constructeur
Voir aussi mon article : acheter un intégral Hymer d'occasion



Knaus
Camping car moyenne/haute gamme, bien construit et fiable. 
Châssis Alko et double plancher sur presque tous les intégraux.
Le SAV est peu présent en France et certaines pièces sont difficiles à trouver.
Abandon de l'ossature bois en 2015. 
Site du constructeur




Laïka
Camping car moyenne/haute gamme, bien construit. Les collages des différents panneaux résistent bien dans le temps, sauf exceptions.
Les Ecovip sont fiables ; les Iveco avant 2016 sont peu confortables (mais robustes).
Le SAV est peu présent en France.
Abandon de l'ossature bois en 2015. 
Site du constructeur




Le Voyageur
Camping car très bien construit, fiable et durable, avec une ossature en Duralinox jusqu'en 2008, puis sans ossature.
Certains ont une charge utile faible.
Site du constructeur




Mac Louis
Camping car moyenne gamme, bien construit mais avec des problèmes lors de la livraison et qui ne sont pas toujours réglés par le SAV. Les collages des différents panneaux résistent bien dans le temps. Quelques problèmes d'étanchéité.
Abandon de l'ossature bois en 2015.

Marque qui a beaucoup progressé entre les années 2000 et 2010. Aujourd'hui moins fiable :  divers problèmes électriques, étanchéité pas toujours fiable ; matériel joli (à l italienne! ) mais ne vieillissant pas toujours bien.. carrosserie qui jaunit très rapidement.
Site du constructeur





Mobilvetta

Avant 2015, moins bien qu'Adria ; après nette amélioration.
Abandon de l'ossature bois en 2015.
SAV clairsemé en France.
Site du constructeur



Notin
Camping car haut de gamme, bien construit.
Lourd, donc charge utile faible voire très insuffisante.
La casquette avant des intégraux n'est pas isolée jusqu'en 2015.
Abandon de l'ossature bois en 2015. 
Site du constructeur



Pilote
Camping car moyenne gamme, moyenne qualité.
Evitez les carrosseries polyester (en gros entre 1999 et 2004) qui présentent des problèmes d'étanchéité récurrents.
Les intégraux
Pilote dès 1999 a enlevé l'ossature bois et polyester à la place de l'alu. . Catastrophe au niveau étanchéité, problème de rigidité et les camping cars en arrivaient même à se fêler. .. Pilote est même revenu depuis à l'alu.
Avant 2007, les casquettes avant n'étaient pas isolées et il y avait 2 batteries cellules difficilement accessibles (énervant !).
Les finitions fonctionnaient par nombre de chiffre chez pilote. Ex: p6 (entrée de gamme, p62 milieu et p620 haut de gamme. Étant vieux et comme ma mémoire me fait défaut , vérifiez que le pilote ait peut être le châssis alko sur ce haut de gamme (simple sur cette génération, les roues arrières sont plus écartées que les roues avant et suspension indépendant avec combinaison ressort amortisseurs )
Surtout éviter de 99 a 2002. Avant alu et ossature bois assemblés bien mieux que chausson ou challenger mais moins bien qu hymer.
Ossature bois abandonnée en 2015.
Les profilés :
Même réflexion que les intégraux sauf la casquette avant spécifique aux intégraux.
Site du constructeur
Forum Pilote
Evolution des Pilote entre 1962 et 2012



PLA/Giottline
PLA marque Italienne rachetée par Rapido en 2016.
Spécialisée dans les campings cars moyenne gamme
et bas de gamme (Giottline) :


Pôssl
Bons fourgons fiables ; éviter les Jumper 130 CV après 2006 qui ont un moteur Ford (ou bien prenez un 150CV).
Site du constructeur


Roller team et CI
Ci et Roller team (idem) sont deux marques qui ne vont pas bien du tout en France car énormes problèmes de fiabilité ( entrée eau) et très mauvaise fourniture pièces détachées.


Rapido
Camping car moyenne/haute gamme, bien construit, avec double plancher dans les séries DF et I. Fiable et durable.
Les modèles autour de l'an 2000 étaient très bien construits, ensuite un peu moins bien.
Ossature bois abandonnée en 2015.
Site du constructeur
Forum Rapido


Rimor
Camping car low cost.
Ossature bois abandonnée en 2015.
Site du constructeur



Roller team
Camping car low cost.
Bas de caisse plastique, mobilier moyen, bac à douche qui se fissure en vieillissant. 
Ossature bois abandonnée en 2015.
Site du constructeur



Sunlight
Camping car low cost fabriqué dans la même usine que les Carado.
Les ciels de toit peuvent se décoller avec le temps.
Surveiller les chants de meubles pour l'étanchéité.
Toujours avec ossature bois.
Site du constructeur




TEC/LMC
Camping car moyenne gamme, bien construit sans ossature bois ; le seul qui fasse une garantie étanchéité de 12 ans ; sa technologie a été reprise sur les Hymer à partir de 2016.
Marque ayant réintégré sa maison mère en 2015 : LMC (appartenant elle même au groupe Hymer).
Site du constructeur



Les lecteurs et les professionnels peuvent me signaler toute anomalie (l'erreur est humaine, hélas !).
Merci dans ce cas de mettre un commentaire ci-dessous.



Articles en relation :
mode de construction des campings cars
qui construit les campings cars ?





lundi 1 février 2016

Faut-il acheter une montre connectée ?




On ne parle que de cela dans la presse, les jeunes toujours férus de technologie se précipitent ; alors :
  • ça sert à quoi ?
  • ça marche comment ?
  • quel modèle acheter ?
  • dans la pratique


ça sert à quoi ?

Une montre connectée, sous entendu à un smartphone, sert essentiellement :
  • à donner l'heure ; vous me direz : super pour une montre !
    oui mais on peut changer le modèle de cadran à volonté, donc au lieu d'avoir plusieurs montres, on change de cadran selon son humeur (car c'est très facile) - moi j'aime beaucoup -)
  • à afficher les appels téléphoniques (notification des appels) : vous entendez votre téléphone sonner, vous regardez votre montre et vous savez qui vous appelle ; de votre montre vous pouvez refuser l'appel, sinon vous pouvez vous arrêtez pour rappeler. Bien pratique quand on conduit !
  • à afficher les SMS reçus (notification des SMS)
  • à afficher les mails reçus (notifications des mails) : sauf si on est commercial et que l'on est sur de gros contrat, cette fonction est vite énervante, je l'ai neutralisée
  • à afficher vos rendez vous, pour peu que vous les teniez sur un agenda électronique (celui de google par exemple qui est très ergonomique)
  • à commander la musique qui se joue sur votre smartphone (arrêt/marche/piste précédente ou suivante)
  • suivants les capteurs intégrés : sert de cardiofréquencemètre, de traceur GPS ; bref utile pour les sportifs !
    Un smartphone haut de gamme possède une vingtaine de capteurs intégrés (GPS, gyroscope, magnétomètre, podomètre, photo etc...) ; la montre connectée peut aussi utiliser ces capteurs en utilisant des applications (ou apps) dédiées


ça marche comment ?

La montre connectée forme un petit couple uni avec le smartphone dont elle peut récupérer la position GPS pour afficher la météo, ou vos exploits sportifs (à condition que le GPS soit activé !). 
Donc, pas de smartphone = pas de montre connectée.
Cela veut dire aussi que les 2 appareils sont toujours distants de 10 m au plus. Si on augmente la distance, la liaison smartphone/montre se coupe ; elle reprend automatiquement quand on les rapproche à nouveau.

La montre connectée est une micro tablette ordinateur, donc elle a :
  • un écran
  • une mémoire RAM
  • un disque électronique
  • un processeur
  • un système d'exploitation
  • des apps qui se téléchargent sur le magasin en ligne de la marque et qui apportent chacune une nouvelle fonction dont beaucoup relèvent du gadget
Révisez ces notions en consultant mon article : quelle tablette acheter pour le camping car ?

La montre connectée communique en bluetooth avec votre smartphone, ça veut dire que vous allumez le bluetooth en permanence sur votre smartphone et sur la montre.
Sur mon smartphone, je laisse aussi le GPS et la consommation électrique est beaucoup moins forte que je ne craignais ; j'ai 3 jours d'autonomie avec mon smartphone (moyenne gamme récent).

Pour charger des apps sur la montre connectée, on charge sur le smartphone une apps dédiée ; elle va permettre de récupérer des informations sur internet, puis de mettre à jour la montre de manière simple (c'est comme ça le plus souvent).




    Quel modèle acheter ?


    Si vous êtes tenté faites comme moi, achetez d'occasion car les offres pullulent.
    Le modèle dépend de vos objectifs : vous voulez l'utiliser pour faire du sport ou non.
    Pour faire du sport, la Fitbit est très bien et d'un bon rapport qualité/prix.
    Le modèle Blaze a une autonomie de 5 jours avec écran couleur !
    Pour les autres cas, j'aime bien les montres Pebble. J'ai d'ailleurs acheté sur le site Leboncoin une Pebble Time(80€). Pourquoi ? parce que c'est la seule qui :
    • est étanche à 30m (elle a aussi un verre inrayable)
    • a une autonomie électrique de 6 jours réels (1 jour seulement pour de nombreuses montres connectées)
    • a un cadran lisible en plein soleil ; même technologie (e ink) que les liseuses ; le noir et blanc est un peu plus lisible que la couleur en plein soleil 
    Pour approfondir votre choix, consultez le site la montre connectée, mais posez vous les questions suivantes :
    • selon votre type de smartphone, puis je connecter mon Iphone ou mon smartphone Android ; bizzarement il existe très peu d'offres pour Windows (enfin si ! il se vend beaucoup moins de smartphones Windows alors qu'ils sont maintenant excellents)
    • quels sont les différents capteurs sur la montre (répondant à quel besoin pour moi ?)
    • l'affichage est-il lisible en plein soleil ? il faut de la technologie Oled ou e-ink
    • la montre est-elle étanche ? (si c'est un besoin)
    • la montre est-elle grosse ? (certaines le sont pour offrir plus d'énergie)
    • le verre est-il inrayable ? (si c'est le cas vous lirez gorilla glass)
    • le bluetooth est-il en version 4 minimum (consomme moins d'énergie)
    • quelle est l'autonomie électrique de la montre ? le plus souvent elle est de 24 ou 48H.
      Cette question est d'importance, car une montre connectée a une batterie lithium qui fonctionne comme une batterie de camping car.
      Vous achetez une montre Apple qui doit être rechargée chaque jour ; la batterie a un potentiel de 2500 cycles, donc 2500 jours soit environ 6 ans, après la montre est morte.
      Alors que si vous achetez une montre qui a une autonomie de 5 jours, vous pourrez la garder 5 fois plus soit 30 ans (en théorie, mais bon, ça illustre bien l'importance de l'autonomie !).
    Modification de Janvier 2017 : Pebble vient d'être racheté par Fitbit, donc la marque disparait.


    Dans la pratique


    J'ai reçu ma montre Pebble Time Steel (seules les Steel résistent bien aux rayures sur écran). Mon smartphone étant Android, j'ai téléchargé l'apps "Pebble Time" sur le magasin en ligne Playstore (même chose sur le magasin en ligne pour l'Iphone) ; ce magasin est malheureusement en Anglais (alors que la montre est en Français), mais on a toujours un ami qui parle Anglais !
    Je mets en route le bluetooth sur le smartphone.
    Je lance l'apps Pebble time et je choisis le modèle de montre.
    Je mets en route la montre.

    A partir de là je suis pris en main et c'est très ergonomique : la version du système d'exploitation est mise à jour si nécessaire, à la fin la montre affiche l'heure, c'est fini !

    En standard sur la montre il y a quelques apps :
    • un réveil
    • un timer
    • un chronomètre
    • 2 styles de cadrans de montres (watchfaces) que l'on peu personnaliser depuis l'apps Pebble Time (Settings) - j'aime bien les Galaxy, TH3 et Fuzzy analog


    Pour charger des cadrans ou des apps, cela se fait aussi du smartphone par l'apps Pebble Time.

    Sur le magasin en ligne de Pebble, il y a beaucoup d'apps inutile (comme sur tous ces types de magasins) ; j'ai quand même retenu une boussole (Compass), un podomètre, un retour à la cas départ (vous êtes dans une ville que vous ne connaissez pas, vous y circulez à pied, si vous vous perdez vous pouvez revenir au point de départ - Getback). Aussi Misfit.

    Les interrupteurs pour les notifications sont actionnés depuis la montre, rubrique NOTIFICATIONS.

    Voir aussi cet article en Anglais qui démonte une Pebble Time (bouton traduire à droite) : Ifixit



    Bilan



    Après une semaine d'utilisation intensive, je confirme que cela marche parfaitement mais que l'on peut s'en passer comme beaucoup de nos achats plaisir !
    Le gros problème de ce type de montre, comme pour les campings cars, est celui de la batterie. Ce problème devrait être réglé dans les 5 ans à venir, avec l'arrivée de batteries lithium n'ayant plus 2.500 cycles, mais 30.000.

    Un conseil : achetez d'occasion au moins à moitié prix, et rien ne vous empêche de proposer (comme je le fais) un prix inférieur au prix indiqué. Vous trouverez toujours quelqu'un qui veut se débarrasser de sa montre, et s'il ne baisse pas le prix, il devra la garder...alors que son espérance de vie diminue chaque année !

    Ma fonction préférée est la vibration au poignet quand je quitte la maison et que j'ai oublié mon smartphone ; je n'oublie plus mon téléphone chez des amis !


    Modification du 25/03/2016 : un autre avis sur le site Les numériques


    Modification du 25/07/2017 : Pebble a été racheté par Fitbit.
    En 2017 pour le running une des meilleures montres est la Garmin 235 ; l'autre est la samsung gear S3 (2 montres avec GPS et cardiofréquencemètre à capteur optique au poignet)