mercredi 26 décembre 2012

Acheter neuf ou d'occasion ?





Les campings car neufs ont tous des problèmes de mise au point, y compris chez les marques prestigieuses ; cela tient au fait que les constructeurs, pour baisser leurs coûts, allègent les contrôles qualité qui sont terminés par le client.
Il n'est pas rare d'être obligé de retourner 3 à 5 fois chez le concessionnaire pour parfaire la mise au point, donc pour le consommateur : immobilisation du véhicule et coût aller/retour à chaque fois !

Donc si vous achetez un camping car neuf, surtout faites une semaine de tests pour identifier tous les problèmes !

C'est pourquoi, je suis pour l'achat d'un camping car d'occasion.

Si on a les moyens, acheter une occasion récente de moins de 6 ans, avec les avantages suivants :
  • véhicule au point
  • petit kilométrage (moins de 50.000 kms le plus souvent)
  • moins cher (un véhicule de 5 ans a déjà perdu la moitié de sa valeur ; mais ce n'est pas un critère si on a les moyens -)

Si on a un budget plus serré, acheter une occasion de moins de 10 ans dans les marques que je recommande (voir : critères de choix d'un camping car).

Si on a un budget encore plus petit, acheter une occasion à petit prix dans les marques prestigieuses. Pourquoi ? Parce que les services qu'elles offraient à l'époque se retrouvent dans les camping car de moyenne gamme d'aujourd'hui.

La base mécanique doit être Mercedes ou Fiat Ducato ou J5 Peugeot ou C25 Citroen ; ces 2 derniers véhicules bien entretenus font couramment 400.000 kms ; les prendre turbo diesel, car les diesels simples sont très poussifs.
Les vieux moteurs cités sont au moins aussi fiables que les neufs, car les neufs sont soumis aux contrôles anti-pollution ; ils sont donc équipés d'une vanne EGR qui est un point de fragilité.

Quelques remarques :
  • il faut être bricoleur (les non bricoleurs devraient éviter le camping car !)
  • les constructeurs de véhicule porteur garantissent la délivrance de leurs pièces pendant 20 ans ; après : ou il en reste, ou on recherche sur internet, ou on va dans les casses auto



    Quelques points de réflexion
Vous achetez votre camping car à l'âge de 60 ans, vous en ferez jusqu'à 85 ans au plus, soit pendant 25 ans.
En 25 ans vous aurez parcouru 300.000 kms (base de 12.000 par an si vous roulez beaucoup, car le camping cariste moyen fait moins de 5000 kms par an).
Si vous choisissez un porteur Mercedes, il vous faudra 1 seul camping car (le moteur fait en moyenne 400.000 kms).
Sinon, il vous faudra 2 camping car successifs que vous revendrez au bout de 12 ans avec une décote à chaque fois de 75 %.


Conseils 

  • n'achetez pas un camping car d'occasion sans avoir fait un contrôle d'étanchéité poussé (voir mon article sur le sujet)
  • lors de l'achat, négociez les prix ; il y a un argus du camping car qui vous donne une idée du prix (voir ici) ; pour les bons véhicules de 15 ans, pas plus de 10.000 € ; pour ceux de 20 ans et plus, pas plus de 5.000 €
  • n'achetez pas un véhicule qui n'a pas un carnet d'entretien complet, avec toutes les factures garagiste ; il vous renseigne sur tous les travaux effectués et le sérieux du propriétaire
  • n'achetez pas un camping car sans l'essayer et sans vérifier la bonne marche de tous les appareils (220 V, frigo, chauffage, boiler, remplissage et vidange de l'eau etc...)
    NOTA : on devrait faire de même avec un achat neuf !

  • n'achetez pas un vieux camping car avec faible kilométrage car un véhicule qui ne roule pas s'use plus qu'un qui roule ; pourquoi ? Parce qu'il n'est pas bien lubrifié, que les joints sèchent, que des points de rouille s'installent dans des parties en mouvement etc... bref, la fausse bonne affaire !




    Voir aussi les articles sur 

    les bases mécaniques disponibles
    châssis ALKO et faux plancher
    bien acheter un camping car d'occasion




2 commentaires:

  1. Bonjour,
    ça dépend de chaque personne et de la vente. Car pour acheter les produits d'occasions, il existe plusieurs paramètres à tenir compte.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour
    Vous pouvez aussi mandater un expert automobile spécialisé en camping-car (réseau camping-car Libellule) afin de connaitre l'état réel du véhicule. Dans le camping-car les pièges sont nombreux et une réparation peut facilement atteindre plusieurs milliers d'euros. Il vaut mieux donc mettre quelques centaines d'euros pour s'assurer de l'état.

    RépondreSupprimer

Saisissez vos commentaires